allez-brest.com football ligue 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Search found 53 matches

Auteur Message

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Pronostics Saison 2020-2021]
Posté: Lun 31 Jan, 2022 19:49 

Nul besoin de contrôle anti dopage, mon classement n'est dû qu'au fait que les 3 quarts des participants pronostiquent le résultat qui leur plairait et non ce que la logique leur commande de pronostiquer. Tout ceci pour dire que je n'ai aucune mérite et beaucoup de chance actuellement. Allez Brest.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mer 23 Fév, 2022 21:39 

Brest v Lorient : 26eme journée de Ligue 1 Uber Eats ; le derby de Basse Bretagne !

Le coup d'envoi de ce match, qui se déroulera au Stade Francis-Le Blé sera donné le dimanche 27 février 2022 à 15h. Avant la rencontre, Brest est classé à la 12ème place et Lorient à la 18ème et barragiste. Il y a 11 points qui nous séparent de nos voisins Morbihannais. Avantage Brest dans les dernières confrontations depuis 2017.
Le dernier match entre les deux formations s'est soldé par une victoire brestoise le dimanche 7 novembre 2021 (Ligue 1 - 13eme journée : 1-2).

Analysons l’adversaire Lorientais :

Lorient a subi un coup d’arrêt dimanche dernier. Après deux résultats positifs (victoire contre Lens et nul à Monaco), les Merluchons ont chuté à domicile contre Montpellier (1-0). Il y a du mieux depuis l’arrivée des 2 recrues hivernales (Innocent et Koné). La défense prend aussi moins de buts.
Est-ce le retour de Dreyer dans les cages ? Un peu probablement. L’avènement des jeunes Soumano et Ouattara devant apportent aussi pas mal.
Il ne faudra donc pas s’attendre à rencontrer le Lorient qui a littéralement coulé de début novembre à fin janvier. Ce serait donc se voir trop beau si on pensait venir facilement à bout de cette équipe.

Le mercato d’hiver :

- Arrivées : Lorient a officialisé, le lundi 31 janvier, l’arrivée de l’attaquant malien Ibrahima Koné, en provenance de Sarpsborg 08 (D1 Norvégienne). Il est, notamment, surnommé le « Lukaku malien ».
Bonke Innocent a également signé. Le milieu de terrain défensif nigérian de 26 ans, a connu le haut niveau et l’exigence de la ligue des champions avec le club suédois de Malmo.

- Départs : Lorient a dégraissé avec le prêt de l’attaquant Autrichien Grbic alias le parachutiste à Arnhem (Pays Bas) puis celui du jeune défenseur Mouyokolo à Bourg-en-Bresse (N1).

Quel équipe de Lorient va t-on rencontrer ?

Je pense que Pélissier va rester sur sa compo de dimanche dernier. Depuis Lens, c’est pas trop mal. Nardi, Jenz et Moffi paient leurs piètres prestations. Le nouveau milieu défensif Innocent joue en sentinelle devant la défense et force est de constater que c’est bien mieux. Abergel est revenu également, il apporte plus de stabilité. Enfin devant, c’est Soumano qui a pris la place de Moffi qui déçoit énormément cette saison. Pour le moment, l’autre recrue Koné n’est pas titulaire

La compo probable du FCL : Dreyer - Mendes, Laporte, Pétrot, Le Goff - Innocent - Laurienté, Monconduit, Abergel, Boisgard - Soumano

Place à notre cher SB29 :

Place au SB29 maintenant qui reste sur un nul au goût d’inachevé à Reims (1-1) le week-end dernier.
Si on s’en tient à notre première demi-heure, c’est un bon point, mais si on regarde la dernière heure, c’est clairement 2 pts de perdus. Le penalty raté de Youcef a enrayé la machine qui était prête à dérouler après la pause…

Le SB29 en aura quand même bavé contre une équipe bis de Reims et vite privé de la pépite Ekitike. À Brest dès qu’il nous manque un joueur majeur, on est de suite en difficulté. L’issue de ce match aurait été probablement différente avec Chardonnet tant Hérelle a été indigent.
On a même été à 2 doigts de craquer à la fin…On aurait eu l’air con tiens !
Au final, on a enlevé 2 pts à ce concurrent chez lui. Équilibre parfait sur les 2 rencontres. Contre Lorient, il faudra continuer avec les mêmes vertus que contre Troyes lors du dernier match à FLB.

Quelle équipe MDZ va nous mettre dimanche ?

Derrière ça va bouger par rapport au dernier match. Hérelle va retourner sur le banc. MDZ n’était pas satisfait de lui sur les derniers matchs. Il a palié le forfait de Chardonnet, mais a vécu un match compliqué. Le Capitaine qui a une douleur au genou, a affirmé ce soir sur France Bleu Breizh izel qu’il pourrait tenir sa place à 99% pour le derby. C’est évidemment une excellente nouvelle tant la charnière a souffert en Champagne. Au poste de latéral droit, Pierre Gabriel s’est malheureusement blessé (déchirure à la cuisse)…Le coach fera changer de côté à Duverne ou mettra Faussurier à son vrai poste. Cela dépend de comment MDZ sentira Uronen dans le dur depuis plusieurs mois.

Au milieu, Agoumé et Magnetti vont garder leurs places après leurs bons matchs face à Reims. Depuis Lille, cette paire a fait un 7/9 pts. Elle est la meilleure qu’on puisse avoir ces temps-ci. Le bilan comptable parle pour eux et rappelons qu’ils n’étaient pas associés à Rennes.

Devant, Je pense que MDZ va persévérer avec son quatuor qui était sur courant alternatif à Reims.
Satriano a été une nouvelle fois impressionnant avec un but de classe. Il sera encore très utile face à la défense centrale lorientaise pas réputée pour être solide. Il va nous en mettre au moins un l’Uruguayen ! Je l’avais dit avant Reims, il l’a fait et le jour de son anniversaire s’il vous plaît !
Youcef Belaïli convainquant pour sa première à Le Blé, mais plus dans le dur en Champagne, va continuer à animer le jeu Brestois avec à ses côtés Honorat, encore très bon dimanche et Del Castillo pas en reste de son acolyte avec notamment une passe dé de classe au goleador Sud Américain.

L’équipe probable :
Bizot - Faussurier, Chardonnet (cap) Brassier, Duverne - Honorat, Magnetti, Agoumé, Del Castillo - Belaïli - Satriano.

Je vois MDZ plutôt relancer Faussurier que Uronen. Selon moi, il va éviter de chambouler sa défense. Elle doit garder un maximum de repères et Duverne s’est bien installé en latéral gauche.

En seconde mi-temps, MDZ pourra lâcher l’artillerie lourde et remplacer Satriano par Mounié (le plus tard sera le mieux). Lasne devrait rentrer au milieu pour apporter toute son expérience et peut être garder le score en notre faveur. Le Douaron rentrera sans doute en ailier gauche histoire de verrouiller le côté droit lorientais. Pour Cardona, c’est fini après son entrée dégueulasse à Delaune.

Pas de prono, mais évidemment tout le monde veut UNIQUEMENT la victoire contre les merluchons. On se contenterait même d’un CSC tout pourri et d’une victoire 1-0 face à eux.

Et comme d’hab, mon cri de guerre :
Allez Brest gast ar c’hast !!! :sm2:

PS : Si vous avez aimé cette présentation de match, un petit like sera le bienvenu :wink:

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: La guerre a commencé
Posté: Jeu 24 Fév, 2022 14:42 

@AGG, ca n'est pas de la littérature, ca s'appelle le résultat d'une politique entre les EU/US.
Si on avait voulu faire autrement, on pouvait le faire a la chute du mur de Berlin et tendre la main a la Russie en tant que nation européenne. Mais ca, bien sur, ca n'allait pas dans les interets de nos meilleurs amis du monde.
Apres oui, on sait que la guerre c'est pas bien et que l'eau ca mouille, merci.

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Nécrologie] RIP
Posté: Jeu 10 Mar, 2022 19:04 

C'est avec grande tristesse que j'apprends la disparition du journaliste Alain Maneval, grand passeur de la musique depuis la fin des années 70.
Il avait fait parler de lui alors qu'il avait été viré par Europe 1 pour avoir demandé de boycotter la société Shell suite aux marées noires alors qu'elle finançait la radio.
Il a également animé moultes émissions de télévision consacrées à la musique amplifiée dont la célèbre Mégahertz. Un fouineur écorché vif.
https://p1.storage.canalblog.com/27/57/632682/55685758.jpg

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Jeu 10 Mar, 2022 20:38 

Paris Qatar Germain ne gagnera jamais la ligue des champions et c'est très bien : Paillettes, fric et starlettes ne font pas un sport d'équipe et ne véhiculent aucune valeur sportive...

 Global announcement   Jump to topic

Posté:  

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: Leetchi Ultras pas finis
Posté: Ven 15 Avr, 2022 17:51 

C'était plus simple la période COVID et ses tribunes vides.
Pas besoin de se faire hara-kiri,pas de jaloux.....

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Jean Marc Furlan à Auxerre]
Posté: Ven 15 Avr, 2022 20:54 

TÉMOIGNAGE. « Partager la vie d’un entraîneur, c’est ne jamais rester longtemps quelque part »
Cécile Traverse, 47 ans, est la chroniqueuse de Prolongation depuis plusieurs semaines. Depuis presque 20 ans, elle est la compagne de Jean-Marc Furlan, entraîneur de l’AJ Auxerre, passé par Troyes, Strasbourg, Nantes et Brest. Elle est aussi docteure d’université, enseignante en psychologie du sport et intervenante en préparation mentale auprès de sportifs de haut niveau. Tous les vendredis, elle vous plongera dans son quotidien avec un regard sincère, inédit et lumineux.

Depuis quelques semaines, Cécile Traverse est la chroniqueuse de Prolongation. Docteure d’université, enseignante en psychologie du sport et intervenante en préparation mentale, elle partage la vie de l’entraîneur de football de Jean-Marc Furlan. Ce vendredi, elle vous raconte leur « vie de nomades ».
Depuis quelques semaines, Cécile Traverse est la chroniqueuse de Prolongation. Docteure d’université, enseignante en psychologie du sport et intervenante en préparation mentale, elle partage la vie de l’entraîneur de football de Jean-Marc Furlan. Ce vendredi, elle vous raconte leur « vie de nomades ». | DR
Afficher le diaporama
Ouest-France
Cécile TRAVERSE(recueilli par Clément COMMOLET).
Modifié le 15/04/2022 à 18h06
Publié le 15/04/2022 à 06h02
ÉCOUTER
LIRE PLUS TARD
Pour explorer le métier d’entraîneur, le décrire avec précision et justesse, Prolongation a fait appel à Cécile Traverse. Jamais une compagne d’entraîneur de football ne s’est confiée ainsi. Pour sa sixième carte blanche, elle raconte leur « vie de nomades », composée de six grands déménagements en vingt ans de vie commune. Parmi les villes où ils ont séjourné, il y a Brest, à laquelle elle déclare sa flamme.

« Avant de m’embarquer dans cette vie, je n’avais pas conscience que nous bougerions autant. Peu importe : j’avais déjà ce mouvement perpétuel en moi. Mes parents ont divorcé lorsque j’étais jeune, j’ai vite pris l’habitude de vivre entre deux maisons. Aussi, je tiens de ma maman qui a toujours aimé déménager, s’approprier un nouveau lieu, le décorer. À partir du moment où elle s’est séparée de son compagnon en 2004, elle a décidé de nous suivre dans nos pérégrinations avec Jean-Marc. Depuis, elle a toujours habité près de chez nous.

De son côté, Jean-Marc bouge de ville en ville depuis le début de sa carrière de joueur. Rendez-vous compte : en quarante-cinq ans, il a connu 15 villes différentes. Nous disons souvent que nous sommes des nomades, des forces d’adaptation, capables de faire nos valises en troisième vitesse et de tout laisser derrière nous. Nous emballons les cartons tous les trois ans, en moyenne. Dans ces moments-là, nous sommes partagés entre la crainte de partir et l’excitation de découvrir. Avec le temps, cette facette s’est inscrite dans nos gènes et je suis persuadée que ce « remue-ménage » est davantage une chance qu’une contrainte.

Cécile Traverse : « Avec Jean-Marc Furlan, nous emballons les cartons tous les trois ans, en moyenne. Dans ces moments-là, nous sommes partagés entre la crainte de partir et l’excitation de découvrir. »
Cécile Traverse : « Avec Jean-Marc Furlan, nous emballons les cartons tous les trois ans, en moyenne. Dans ces moments-là, nous sommes partagés entre la crainte de partir et l’excitation de découvrir. » | OUEST-FRANCE/FRANCK SEUROT
Il n’empêche : certains départs sont des déracinements, des déchirements. En vingt ans avec Jean-Marc, deux exils ont été bouleversants, pour des raisons différentes. Le second départ de Troyes, en décembre 2015, a été particulièrement difficile à cause du contexte professionnel et du changement de comportement de plusieurs personnes au sein du club et en dehors. Jean-Marc était en poste depuis 2010, après un premier passage de 2004 à 2007. Avec du recul, nous avons fait la pire erreur possible dans le monde du football professionnel : se croire chez nous. Cependant, il faut avouer que le contexte s’y prêtait : je travaillais également pour la structure en tant qu’intervenante en psychologie du sport. Nous avions beaucoup d’amis, nous connaissions bien le maire, les personnalités du club et de la ville. Tant de liens pour des gens comme nous, n’étant généralement pas autorisés à en tisser ! Troyes fut le temps fort de ma vie personnelle et professionnelle, mais la déception du départ n’en fut que plus rude.

Sept ans d’affilée dans le même club, une rareté de nos jours, nous ont fait oublier les règles du jeu de ce métier, où tout est précaire. Ce genre d’erreur entraîne nécessairement un départ très douloureux. Je m’en suis longtemps voulu de nous avoir vus ainsi installés. Mais cet épisode nous a vaccinés. Le sujet reste sensible pour Jean-Marc car je sais à quel point certaines choses l’ont blessé. Personnellement, ce départ m’a changée. J’ai littéralement fermé les écoutilles, j’ai pris de la distance avec certains acteurs du monde du foot, notamment celles et ceux qui sont immuables, qui restent là indéfiniment pendant que vous recommencez l’aventure inlassablement. Dans les tribunes, je suis moins avenante. Je me suis repliée pour me protéger. Le foot m’a rendue plus solitaire. Je le sais, je le sens et je ne le vis pas mal.

« Francis-Le Blé est l’atmosphère la plus merveilleuse que j’ai connue »
Le deuxième exil bouleversant fut celui de Brest, en 2019, pour des raisons totalement différentes et personnelles, car j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette ville. Rien n’était écrit à l’avance, croyez-moi. Quand nous avons annoncé à notre entourage que nous allions là-bas, ce fut cocasse. Nos proches nous disaient : « Ah oui, la Bretagne, c’est super. Mais Brest ! Oh là là… C’est loin de tout, c’est moche, mal construit, gris, triste. » Bonjour l’ambiance… Pourtant, dès que nous avons atterri là-bas, je me suis sentie bien, comme « allégée » d’un poids insoupçonné.

Nous avions une vie sociale bien moins importante, quasi inexistante par rapport à Troyes, que nous venions de quitter. Cela ne m’a pas empêchée d’adorer cette ville, son immense librairie « Dialogues » à l’ambiance apaisante, cosy où je pouvais m’asseoir et lire des heures ; ses quais emplis de restaurants, de bars, d’agitation, de vie ; ses rues qui mènent à l’océan, ce magnifique océan qui me fascine, par son mouvement constant, son odeur iodée qui donne envie de déguster les huîtres ramenées de la pêche matinale, par ses émotions, tantôt apaisé, tantôt agité. À Brest, j’ai aimé regarder cet océan, l’écouter, ressentir ses émotions. Et peu importe la présence des grues ou des gros bateaux aux alentours. Eux aussi, j’ai fini par les aimer.

Cécile Traverse : « J’ai adoré Brest, son immense librairie « Dialogues » à l’ambiance apaisante, cosy où je pouvais m’asseoir et lire des heures. »
Cécile Traverse : « J’ai adoré Brest, son immense librairie « Dialogues » à l’ambiance apaisante, cosy où je pouvais m’asseoir et lire des heures. » | OUEST-FRANCE/FRANCK SEUROT
J’ai aussi adoré la mentalité des Brestois, bien moins speeds et plus détendus qu’ailleurs. Nous avons ressenti cette philosophie de vie au stade Francis-Le Blé, où règne l’atmosphère la plus merveilleuse que j’ai connue. Là-bas, au moment d’acheter un billet, les gens s’offrent une soirée conviviale, dont le match fait partie, mais qui commence avant et se poursuit après. Ils « n’achètent » pas un résultat, comme nous avons pu le voir ailleurs. Quel bonheur ! Mais quelle surprise également ! Il nous a fallu un temps d’adaptation…

Je me souviens d’un soir de défaite à domicile avec Jean-Marc. Nous rejoignions notre voiture quand une bande de jeunes l’a alpagué. Sur le coup, j’ai craint le pire. Dans ce genre de contexte, j’avoue être sur la défensive. Mais ces jeunes étaient si souriants, alors j’ai observé de loin. Ils lui ont dit : « Félicitations coach, super le match ! » Jean-Marc s’est figé. Il ne comprenait pas. Il a bredouillé : « Mais, euh, les gars, on a perdu… » Et ils lui ont répondu : « Mais ce n’est pas grave coach. Nous avons fait un beau match. Nous nous sommes régalés. Là, nous allons aller boire un coup et passer une superbe soirée. Merci encore ! » Et ils sont partis. Vous nous auriez vus… Totalement hébétés. Ce fut un moment fantastique. Vous n’imaginez pas à quel point ces quelques secondes peuvent faire du bien. Jean-Marc reparle souvent de cette anecdote avec émotion. Il était littéralement scié. Quant à moi, la déclaration spontanée de ces jeunes m’a permis de clarifier ce que je ressentais mais que je n’arrivais pas à « mettre en mot » : pour un Brestois, aller au stade revêt un sens différent et ça change tout.

Ces saisons-là, je n’allais pas aux matches avec la même boule à l’estomac comme si enfin, le football était « installé » à sa juste place. Conscients de cet équilibre, nous ne nous promenions plus dans le centre-ville avec méfiance, en nous demandant s’il aurait mieux valu rester chez nous. Nous avons un lien unique avec cette ville. J’y reviens chaque année avec un immense plaisir pour donner quelques heures de cours et revoir mes collègues que j’apprécie énormément. À chaque fois que je retrouve ses rues et entends l’océan, je suis émue et j’ai les larmes aux yeux. Oui, quitter Brest fut un déchirement.

« Dans les choix de Jean-Marc, une seule chose est au-dessus du projet football : ses principes moraux »
Les moments entre la fin de contrat dans un club et la signature éventuelle dans un autre sont des à-peu-près permanents. Certaines prises de contact sont précoces, traînent et ne mènent finalement nulle part. L’incertitude est alors à son point culminant. Dans le cas des joueurs, vous « doublez », voire « triplez » les postes dans chaque effectif. La situation est toute autre lorsqu’il s’agit des entraîneurs. La question est simple si je puis dire : à l’instant T, des places sont-elles disponibles au moment où Jean-Marc, lui, est libre ? Puis, dans un deuxième temps : son profil intéresse-t-il les acteurs concernés ? Quand les choses bougent, il est informé par son agent, puis il me tient au courant. Le projet football est et restera l’unique décideur de nos mouvements. Rien n’est au-dessus.

Enfin, si : les principes moraux de Jean-Marc. Sa parole vaut toutes les signatures du monde. C’est une question de valeurs. À l’issue de son premier contrat à l’Estac en 2007, il s’était engagé oralement, lors d’une conversation téléphonique, auprès du président de Strasbourg. Vingt-quatre heures après, avant la signature officielle du contrat, le président bordelais Jean-Louis Triaud le contactait pour lui proposer de prendre la tête de son équipe. Vous imaginez ? Les Girondins de la fin des années 2000, pour nous, les enfants nés en Gironde. Cependant, dans l’esprit de Jean-Marc, il en était absolument hors de question. Il a refusé. Surpris, M. Triaud insistait, lui disant qu’il suffisait de dire à Strasbourg qu’il s’agissait d’une offre qu’il ne pouvait pas refuser, qu’il rentrait chez lui. Mais il est resté inflexible, honnête, intègre.

Cécile Traverse : « En 2007, Jean-Louis Triaud a proposé le poste d’entraîneur des Girondins de Bordeaux à Jean-Marc Furlan. Il a refusé car il était déjà engagé oralement avec Strasbourg. »
Cécile Traverse : « En 2007, Jean-Louis Triaud a proposé le poste d’entraîneur des Girondins de Bordeaux à Jean-Marc Furlan. Il a refusé car il était déjà engagé oralement avec Strasbourg. » | ARCHIVE OUEST-FRANCE/PHILIPPE RENAULT
Jean-Marc a régulièrement des propositions pour l’étranger. Rien à voir avec l’Angleterre ou l’Espagne. Les destinations en question sont plus « exotiques ». Dans ce cas, je donne davantage mon avis car il s’agirait d’un sacré changement personnel et professionnel. Je n’y suis pas fermée. Seulement, ce genre d’expérience ferait figure, à mes yeux, de conclusion, de dernière étape avant la retraite. Le jour où il acceptera, je veux que ce soit en étant parfaitement en paix avec sa carrière d’entraîneur en France.

Outre ce cas de l’étranger, je n’impose rien à Jean-Marc. Je ne lui dis jamais : « Oh, mon cœur, allons plutôt ici, c’est plus sympa. » Jamais. Je veux que nous allions dans une ville où le club lui propose un projet qui lui plaît, où il se lèvera le matin avec entrain, où il pourra se régaler à mettre en place sa philosophie de jeu, où il se sentira en phase avec ses dirigeants. Alors bien entendu, au moment de changer de ville, Jean-Marc me demande toujours ce que j’en pense mais je réponds avec le filtre de ce qui sera bien pour lui d’un point de vue sportif. Si lui est bien, j’ai la conviction que je pourrai m’adapter partout.

« À chaque déménagement, je veux pouvoir recréer notre cocon »
Je suis prête à habiter n’importe où à partir du moment où je me sens chez moi. Et là, il faut avouer que je suis TRÈS exigeante. Dans le monde du foot, de nombreux joueurs ou membres du staff louent des logements meublés et déménagent avec quelques dizaines de cartons, tout au plus. Pour nous, c’est impossible. Je veux vivre dans une maison qui nous ressemble, qui nous offre un sentiment de stabilité. Vivre dans un meublé ou ne faire suivre qu’une infime partie de nos affaires me renverrait au quotidien l’idée que nous sommes inlassablement « sur le départ ». Je le sais déjà, pas besoin que notre maison l’incarne ! Et puis, je ne veux pas me priver d’acheter un meuble qui me plaît et de l’emmener, avec nous, faire le tour de la France.

Jean-Marc et moi sommes des nomades, certes, mais des nomades avec 500 cartons – je n’exagère pas – et trois camions de déménagement à chaque nouveau départ. D’ailleurs, les déménageurs sont souvent accablés lorsqu’ils font un premier tour et constatent tout ce qu’ils ont à transporter, en particulier les cartons de livres… Quand nous sommes partis de Brest, l’un d’entre eux a carrément fini par nous dire : « C’est trop gros pour nous, on ne fait pas. » Quant à celui qui s’est occupé de notre arrivée sur Brest, il se plaisait à raconter que ce déménagement était plus impressionnant que celui qu’il avait effectué pour le siège du club ! L’intendance consécutive de ce choix est une folie, mais je suis convaincue de son importance, de sa nécessité pour notre équilibre. Nos maisons sont des refuges face à l’impermanence du football. La règle est par conséquent simple : à chaque déménagement, je veux pouvoir recréer notre cocon.

Cécile Traverse : « Jean-Marc et moi sommes des nomades, certes, mais des nomades avec 500 cartons. À chaque déménagement, je veux pouvoir recréer notre cocon. »
Cécile Traverse : « Jean-Marc et moi sommes des nomades, certes, mais des nomades avec 500 cartons. À chaque déménagement, je veux pouvoir recréer notre cocon. » | DR
Il existe deux éléments absolument immuables à notre bien-être. D’abord, le salon, notre lieu de vie, quartier général où nous sommes installés matin, midi et soir. Il se doit d’être un lieu d’apaisement total. Jean-Marc aime les baies vitrées, il veut que la lumière emplisse la pièce. J’y installe notre table à manger, carrée, boisée, exotique ; notre grande armoire chinoise rouge sur laquelle est installée une lampe marocaine, recouverte d’une peau rouge qui diffuse une lumière tamisée le soir. J’y ajoute nos tapis colorés, de nombreuses plantes. J’y place notre grand Bouddha doré, des commodes chinoises, la table basse, où reposent livres et bougies. Et puis, notre canapé avec ses coussins ocre et rouges, où nous lisons ou regardons la télévision. Tous ces éléments étaient présents à Troyes, Strasbourg, Nantes, Brest. Ils le sont à Auxerre. Ils seront toujours là.

Comment vous parler de notre intérieur sans aborder les livres ? J’ai besoin qu’ils soient tous présents dans la maison. Nous en avons aujourd’hui plus de 2 000. Ils représentent près de la moitié de nos déménagements, soit 200 cartons. Il vaut d’ailleurs mieux que personne ne me voie les empaqueter car je pourrais me retrouver à l’hôpital psychiatrique. Je m’applique comme une dingue afin qu’aucun ne soit plié, corné, froissé. À la maison, nous vivons à leurs côtés. Ils peuvent se trouver sur les tables, le comptoir de la cuisine, les accoudoirs du canapé… La majorité reste rangée dans nos bureaux respectifs et dans des lieux dédiés. À Auxerre, à l’étage, sous les toits, j’ai fait aménager des étagères sur mesure pour installer les collections, tout en longueur. C’est un endroit que nous adorons. À nos yeux, une bibliothèque représente la certitude d’être heureux.

« À Auxerre, pour la première fois de notre vie, nous avons acheté une maison »
Une fois les cartons bouclés, commence alors une sacrée intendance, car il faut rebondir le plus rapidement possible. Je m’occupe de tout, uniquement assistée par ma maman. J’ai entendu parler des services de conciergerie, mais je n’ai jamais fait appel à eux, mon niveau d’exigence est tel que j’aurais peur d’être déçue. De plus, m’occuper de ce moment de transition me permet de vivre les choses par étapes, il adoucit le départ d’un lieu et m’assure que nous serons bien dans celui que nous rejoignons.

Dès que nous connaissons notre nouvelle destination, je consulte assidûment les sites références et contacte des agences immobilières sur place. Parfois, le club dispose d’une « personne-ressource » pour nous aider. Je suis très exigeante dans la quête de la maison que nous louerons, car elle représente davantage qu’une maison. En ce qui concerne l’intérieur, vous l’aurez compris, il nous faut une grande pièce de vie lumineuse. Je m’informe sur la présence de rangements et en particulier de bibliothèques afin de faciliter l’installation de nos livres. Nous désirons également un nombre de chambres suffisant pour accueillir les enfants de Jean-Marc lors de leurs visites. Question « extérieur », nous souhaitons une maison isolée de la ville, en pleine nature. Nous nous retrouvons parfois dans de tout petits villages, ce qui amuse beaucoup les femmes de joueurs ou de membres des staffs locaux, très citadin(e)s, mais nous avons besoin de vivre loin de toute forme de nuisance. Nous aimons voir les saisons défiler sous nos yeux et lire dans le jardin, au calme.

Bien sûr, il est nécessaire que nous habitions assez proche du centre d’entraînement et du stade, ce qui rend parfois la recherche d’une maison en pleine nature compliquée. Lorsque la quête s’avère ardue, que les semaines passent, l’inquiétude me gagne. Jean-Marc le sait. Voulant me faire plaisir, il m’encourage alors à choisir la maison que je veux, indépendamment de la distance avec le stade. Selon le coup de cœur, sa proposition est tentante mais je suis consciente que cette décision finira par nous polluer : il devra se lever plus tôt, passera plus de temps dans la voiture, sera forcé de compenser en restant plus longtemps au stade, ce qui signifie qu’il restera moins longtemps avec moi. Bref, cette distance excessive finira nécessairement par devenir un calvaire.

Dès que je repère une ou deux maisons qui me plaisent, j’en parle à Jean-Marc, qui a bien d’autres choses à gérer à son arrivée dans un nouveau club. Suivant le contexte, il assiste aux visites ou me fait confiance. Dans l’idéal, j’essaie d’organiser le moment du déménagement lorsque Jean-Marc est en stage avec son équipe, fin juin-début juillet. Ainsi, nous ressentons moins la séparation. Si tout se passe bien, cette transition est l’affaire de quelques semaines. Parfois, c’est plus long, comme à Auxerre, où nous avons peiné à trouver un logement. De juin à novembre 2019, nous vivions dans un appartement meublé, très joli et agréable, certes, mais sans notre salon cosy et nos livres. Ce n’était pas chez nous. J’étais irritable, je l’ai mal vécu et me suis sentie déracinée. Devant l’absence de solution, pour la première fois de notre vie, nous avons acheté une maison. À la vue de l’annonce, ce lieu semblait déjà nous dire : « Vous êtes ici chez vous », avec ses oliviers dans le jardin, un bouddha sur la terrasse, la nature à perte de vue. Alors, nous avons sauté le pas. Nous ne savons pas combien de temps nous resterons à Auxerre. C’est la règle du jeu et cela fait bien longtemps que nous l’avons acceptée. Nous verrons ce que l’avenir nous réserve puis nous aviserons. Rien ne nous effraie à ce sujet.

« Tout se passe comme s’il devait, sans cesse, semer de nouvelles graines en se demandant s’il aura la chance de voir son arbre fleurir »
Le plus dur aujourd’hui n’est plus de partir, mais plutôt de devoir tout recommencer ailleurs. Dans l’exercice de son métier, Jean-Marc est un bâtisseur. Pour chaque nouveau club, il se donne corps et âme afin de construire un « pôle performance » en adéquation avec sa philosophie. Il lui faut plusieurs saisons pour y parvenir. Quand un contrat se termine, même lorsqu’il est en paix avec cet arrêt, il ressent une forme d’abandon de son travail, de son engagement, d’une part de lui. Il ne le formule pas mais je le sais. Tout se passe comme s’il devait, sans cesse, semer de nouvelles graines en se demandant s’il aura la chance de voir son arbre fleurir. C’est difficile pour moi également, pour des choses bien plus triviales, comme la perpétuelle recherche du bon épicier, coiffeur, médecin à chaque nouvelle ville. Repartir de zéro, encore, toujours, vous marque quelque peu au bout de 20 ans, mais je n’ai jamais ressenti le besoin de tout envoyer valser et de m’établir quelque part. Je crois que j’y laisserais une part de mon identité.

Cécile Traverse : « Le plus dur aujourd’hui n’est plus de partir, mais plutôt de devoir tout recommencer ailleurs. »
Cécile Traverse : « Le plus dur aujourd’hui n’est plus de partir, mais plutôt de devoir tout recommencer ailleurs. » | OUEST-FRANCE/THOMAS BREGARDIS
Lui non plus. Bien au contraire. Au cours de leur carrière, certains entraîneurs ressentent le besoin de couper et prennent une année sabbatique pour souffler, récupérer de cette pression permanente qui pèse sur leurs épaules. Jean-Marc n’a pas souhaité utiliser cette stratégie. En vingt ans, il n’a connu que deux courtes périodes d’inactivités de quelques mois : entre Strasbourg et Nantes en 2009, puis entre Troyes et Brest en 2015. C’est parfaitement volontaire : Jean-Marc n’aime pas rester hors du monde du football trop longtemps. Il est soucieux de suivre le fil des évolutions générationnelles, de rester au contact de ces jeunes hommes qui en sont l’essence. Il a vraiment une peur bleue de se sentir, un matin, en décalage complet avec les joueurs et d’être obligé de se retirer. Prendre soin de lui, de son dos, de son corps, pendant une saison off, lui aurait certainement fait du bien. Il le sait. Mais cet arrêt aurait aussi fini par l’angoisser. Je le comprends. Je pense même qu’il est dans le vrai. Donc je le suis. Nous avons cette passion, cette âme de nomades en nous.

Forcément, cette vie en mouvement a des conséquences, sociales notamment. D’autant que, je vous en ai déjà parlé, je suis devenue davantage solitaire avec le temps. Alors, je ne suis pas l’amie qui appelle tous les quatre matins ou organise des sorties shoppings entre copines le samedi après-midi suivies de bonnes bouffes. Je vois et parle peu à mes amis mais ils sont toujours près de moi : des photos de nos moments de partage sont présentes dans toute la maison. Je suis consciente que certains ressentent une réelle frustration à ce sujet, mais c’est ainsi. Je chéris tous les précieux moments que j’ai le plaisir de vivre auprès d’eux, c’est un grand bonheur mais il est à double tranchant : quand ces instants ont lieu, ils me mettent aussi face à la réalité de leur caractère éphémère, au manque que cela va générer puisque je vais devoir obligatoirement m’éloigner. Malgré tout, il n’existe aucune ambiguïté entre nous : mes proches savent que s’ils ont besoin de moi, je serai là. Quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, je serai capable de partir de chez moi illico et d’enchaîner des centaines de kilomètres pour les retrouver, les épauler. Mes amis sont la famille que j’ai choisie et je les aime de tout mon cœur.

Cécile Traverse : « Forcément, cette vie en mouvement a des conséquences, sociales notamment. »
Cécile Traverse : « Forcément, cette vie en mouvement a des conséquences, sociales notamment. » | DR
Partager la vie d’un entraîneur nécessite d’assimiler que vous ne resterez jamais bien longtemps quelque part. C’est une vie par moments empreinte de nostalgie que je combats avec la logique suivante : nous perdons toujours certaines choses lors d’un départ, mais nous en gagnons beaucoup, aussi, à chaque arrivée. Nous avions une baignoire d’enfer dans la maison à Brest ? Nous avons un salon merveilleusement convivial et apaisant dans celle d’Auxerre. Nous avions l’océan à Brest ? Je me retrouve à une heure de route de certains de mes meilleurs amis depuis Auxerre. Je suis persuadée qu’il existe des choses chouettes partout. Bouger aide à ne pas trop s’enraciner, à ne pas se mettre dans une zone de confort, et évite de ronronner. Bouger permet de découvrir des gens d’horizons différents. Cette vie de nomades nous a offert une ouverture « au monde ». Je mesure cette chance dont nous nous sommes enrichis.

Partager la vie d’un entraîneur, c’est apprendre à vivre dans le présent. Il est si dense qu’il ne vous laisse ni la place de ressasser le passé, marquant, ni d’envisager l’avenir, incertain. Je vous parlerai de cet immense spectre émotionnel que nous ressentons dans cette vie, lors de ma prochaine chronique. À vendredi. Prenez soin de vous. »

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mar 19 Avr, 2022 18:59 

Comment des passionnés comme vous pouvez accepter sans rechigner la VAR ?
Tout amoureux de ce sport ne peut défendre ce système d'arbitrage qui , au lieu d'apporter d'apporter des solutions à l'arbitrage, ne fait que créer de nouvelles polémiques.

Vous aurez beau dire quelle est mal utilisée . Dans 20 ans , ce sera le même discours et la télé y aura rajouté des pubs lors des interruptions.

Plus d'émotions sur les buts, des arbitres influencés par d'autres arbitres ( pas meilleurs qu'eux ) qui ne montrent pas forcément toutes les images , le révélateur du hors jeu qui est bidon , des matchs avec encore moins de temps de jeu , etc....

Vive Platoch' , vive les arbitres qui se trompent et qui se font huer , vive le sport !

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mar 26 Avr, 2022 19:56 

Détrompe-toi, ici il aurait un salaire meilleur qu'à Brest.
Je croyais que Lepen était breton, on m'aurait menti ??? Sinon pourquoi je n'aurais pas le droit de venir sur le forum ?? Il est misogyne ??? Je comrpends walou à ce que tu racontes.
Le Pen est "d'origine" Bretonne Point ! C'est tout !
Elle n'est assurément absolument pas Bretonne .
Pour être Breton, il faut l'être de cœur, vu que, pour l'instant en tout cas, la Bretagne n'a pas de "papiers"
Et, si le pen venait à être élu, ce serait le fascisme au pouvoir, avec toutes les saloperies inhérentes à un régime dictatoriale.
Ce serait la chasse aux étrangers dans les rues.
La fin de la liberté sur les réseaux sociaux, etc ....

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mar 26 Avr, 2022 19:58 

Bravo.

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Ce soir a la tele]
Posté: Lun 02 Mai, 2022 12:53 

Toute personne ayant au moins 2 neurones devrait oublier l'existence de la télé. La place de la télé c'est la poubelle. Mais tellement moins nocive que les réseaux sociaux, la gangrène de notre temps.
Un lavage de cerveau massif qui agit principalement sur les jeunes, là est le grand danger.
A priori, la télé ne tue pas, à l'inverse des réseaux sociaux (harcèlement, addiction, propagande, sectarisme etc ...)

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Le nouveau stade a Brest]
Posté: Ven 06 Mai, 2022 7:50 

@Kreizmar : oui, c’est vrai, tu as raison bien sûr.
Pour faire simple, je suis né à Brest en 1963 et je suis arrivé à Paris en 1978 à 15 ans.
Mais tu as un peu tort aussi, car les 15 premières années sont aussi celles qui permettent de se construire. Ces racines, que personne peut enlever.
Tout jeune, j’allais à l’Armoricaine avec mon père voir un paquet de matchs, quelques-uns sous la flotte, derrière les buts dans ce qu’on appelle aujourd’hui la Plein ciel. D’autres matchs, toujours derrière les buts, mais en face, à l’abri dans la RDK, une tribune qui n’a quasiment pas bougé contrairement aux autres, notamment, la tribune Foucault que j’ai vu construire, au tout début des années 80 : j’allais régulièrement sur le chantier quand je venais en vacances, car je venais à Brest en vacances plusieurs fois par an jusqu’aux début des années 2000 voir mon père.
Alors, oui bien sûr, beaucoup plus parisien c’est indéniable si on compte les années.
Mais aussi, un gros bout de coeur à Brest (et à Guipavas où j’ai habité de 71 à 78) : à Paname, tout mon entourage, tous mes potes, plus ou moins proches, tous mes collègues de boulot, mes voisins, etc… tout le monde pense à Brest et au SB29 quand on me voit, ce besoin, assez naturel en somme, qu’on peut avoir d’évoquer régulièrement ses racines.
Et le SB29 donc ! Je pense que le club y gagne un peu aussi, indirectement, avec tous les expats qui, comme moi, en font une promotion constante et naturelle.
Alors évidemment, tu te doutes bien, même si c’est rare, que quand les rouges se déplacent en région parisienne (ou pas trop loin, à La Licorne à Amiens par exemple) je suis là car, indépendamment de ma passion pour le foot, j’ai l’impression (sûrement un peu ridicule) que ce sont mes racines qui se déplacent et viennent à moi.
Perso, la retraite c’est dans 5 ans, et j’ai clairement prévu de venir faire un « pèlerinage » à Kérafur (quartier de Guipavas), rue Hoche (à Brest) et ailleurs : au moins 15 jours, seul (car comme dit plus haut, je suis bien mal entouré :wink:) !
En attendant, allez le SB29 et les expats, continuez à parler de ce club si attachant, de cette ville qui a une âme, quelque chose d’indéfinissable, de ce Finistere nord que certaines de mes connaissances sont déjà allées visiter… un peu grâce à moi, je pense :wink: !

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 07 Mai, 2022 20:10 

Avant qu'un crétin eût l'idée d'inventer la Var :

but de Strasbourg . L'arbitre de touche ne lève pas son drapeau donc but validé par Lesage .Le public encaisse.
But de Brest . L'arbitre de touche ne lève pas son drapeau donc but validé par Lesage .
Le public exulte .

1 à 1 .Balle au centre.


Ligue 1 à 18 clubs. La Var . Tous bidons.

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: Michel Der Zakarian
Posté: Mar 17 Mai, 2022 0:12 

Une superbe personne qui paraît froid et distant vu de l'exterieur mais qui dégage une grosse chaleur interieure une belle âme, il a parfois du secouer ses joueurs je pense mais à coté de ca il leur à donné beaucoup de tendresse comme un père le ferait à ses enfants...

https://i.ibb.co/Q6kXLHK/vlcsnap-2021-11-01-15h35m28s677.png

https://i.ibb.co/Fz1fD2Y/vlcsnap-2021-11-21-22h13m40s578.png

https://i.ibb.co/RYtjZPw/vlcsnap-2021-11-29-14h54m52s013.png

https://i.ibb.co/mRscSxd/vlcsnap-2022-05-16-23h45m20s946.png

https://i.ibb.co/6DJF3Wy/vlcsnap-2022-05-16-23h46m36s412.png

https://i.ibb.co/CKZYszg/vlcsnap-2022-05-16-23h46m53s303.png

https://i.ibb.co/4PWd601/vlcsnap-2022-05-16-23h47m18s313.png

https://i.ibb.co/dP1bQLD/vlcsnap-2022-05-16-23h52m46s724.png

Nos joueurs étaient tétanisés ils avaient perdu toute confiance en eux traumatisé par l'episode ODO ils ne mettaient plus un pied devant l'autre cet homme à su leur redonner confiance et chaleur humaine.

Il les a sauvés, il nous a sauvés il a sauvé notre club, MERCI Michel :sm3: :sm3:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mar 17 Mai, 2022 7:29 

sport.fr, homme du match, etc - ces sites ne sont pas fiables et reprennent diverses infos déjà lues dans les différentes presses ou twit. Avec souvent des titres racoleurs mais sans sources réelles à part les autres sites ou journaux. Ecrit par de pseudo journalistes bref à éviter et à prendre avec des pincettes

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 05 Juin, 2022 21:46 

je proteste avec un PSG/Brest au Parc victoire 2/1 Drago et Radovic......
https://www.youtube.com/watch?v=GalW-spURrM

il a eu la malchance d être en même temps que Susic tout comme Keru avec platini
Triskel pensait à Dzajic. Susic à débuté en équipe nationale en 1977, Drago n'a plus connu de sélection après 76 (et pourtant...).

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 06 Juin, 2022 12:48 

Tu n'as absolument rien compris à la teneur de mon post pisse-tiède. :shock:

Je ne faisais que répondre à celui de Triskel qui lui aussi était plein d'amabilité à mon encontre. J'ai du mal à comprendre l'agressivité des uns et des autres sur ce forum actuellement. :roll:


Ok alors au temps pour moi !

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 06 Juin, 2022 12:56 

Sans rancune. :wink:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mer 22 Juin, 2022 21:38 

Damage a écrit:
Ça a l’air d’être un type bien.


T'emballe pas. On verra dans quel état sera son logement quand il quittera Brest.
A parti de là, on pourra causer.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 25 Juin, 2022 14:44 

Ma position est toujours la même, s’il resigne, c’est bien, c’est dur de s’attacher les services d’un facteur X capable de débloquer un match à tout moment par une ouverture lumineuse ou une action de classe comme à Monaco.

Il adore son pays et sa sélection Fennec et pour y donner le meilleur, ça passe par jouer dans un club où il est titulaire et dans un grand championnat européen. À Brest, c’est le bon club pour rester au top tout en ne faisant pas trop de matchs qui le cramerait assez vite dans la saison. C’est pas le plus grand des bosseurs, il n’a pas non plus le plus grand des physiques ou encore la meilleure hygiène de vie. Il sait qu’un club qui ferait la coupe d’Europe lui boufferait de l’énergie et qu’il serait moins performant pour les Fennecs.

Donc, si Youcef resigne chez nous, c’est qu’il reste dans sa logique de janvier dernier. Ça veut dire, fini la chasse à l’oseille et prendre du plaisir en jouant dans un bon club familial et dans un bon championnat.

En attendant la bonne nouvelle la semaine prochaine et le revoir à l’entraînement dans une semaine :sm11:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 25 Juin, 2022 15:06 

La négativité de certains ici fait peur. C’est vrai que Philippe troisième poteau c’est bien plus intéressant… Que savez-vous de son hygiène de vie ? Avez-vous passer des soirées avec lui ? Je pense pas que c’est une personne déjà qui boit de l’alcool donc celà pèse déjà beaucoup. Ensuite il nous a montré son meilleur niveau en plein ramadan. La il va effectuer la préparation avec le club. Ensuite pour ce qui est de sa motivation, pourquoi ne serait-il pas retourné au quatar si Brest c’est nul ? Soyez plus indulgent

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: Achraf dari a signé
Posté: Dim 03 Juil, 2022 9:51 

Pour essayer de satisfaire le Kim,citons l'ancien tourangeau et brestois Karim Maroc...l'algérien :mrgreen:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 08 Juil, 2022 13:40 

@KJ29
oui enfin .......La villo et ses propos (je ne discute pas "j'evoque" dirait Audiard.....) sont bien moins chiants que les diatribes racistes des benets habituels et les reponses, pour moi certes bienvenues mais malheureusement inutiles qui en decoulent........
Lavillo tourangeau number one ca c'est sur !!!!! :D :D

Dans cette grande famille qu’est le forum, le tonton raciste est parfois plus intéressant que le vieux papy gâteux car ça donne l’impression de regarder pascal praud et Elisabeth Lévy et autres rageux ridicules sur cnews tandis que l’autre il me gave juste, j’aimais pas aller voir mon papy qu’avait alzheimer à l’ehpad :lol:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 22 Juil, 2022 18:32 

En prêt bof on a déjà pris Karamoko qui a sensiblement le même profil, et si on doit faire briller un jeune crack autant que ce soit celui qui a signé 4 ans :?

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 23 Juil, 2022 10:08 

Le traditionnel podcast de présentation de Pierre-Lees Melou. Nous recevons un supporter niçois l'ayant beaucoup suivi lors de son passage sur la Côte-d'Azur. Bonne écoute. :)

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 24 Juil, 2022 12:25 

Par contre, devoir déployer des forces de l'ordre pour qu'un match amical le reste , cela en dit long sur l'état du supporteurisme en France .

la video des violentes agressions devant le "lapin rouge" tard dans la nuit... personnes sensibles s'abstenir. :cry:

Désolé d'étaler ces rixes sur le forum mais ca me parait une obligation morale.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mer 27 Juil, 2022 14:02 

LAFIGUE a écrit:
C'est pas criant sur mon lieu de villégiature estivale ! :-)


c'est pas écrit sur leurs gueules, mais ils ont le même passeport que toi, pas besoin de visa, il sont FRANCAIS.

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Pronostics Saison 2020-2021]
Posté: Jeu 28 Juil, 2022 16:38 

Pour le Trophée on peut attribuer un avatar particulier au leader.
Purement symbolique, mais bien visuel.


Franchement excellente idée un avatar différent pour les trois premiers
Oui, c’est vrai, excellente idée cher Adamsberg :wink: !
Avec, en plus, un avatar « médaille en chocolat » ou « voiture balai » que le dernier traînerait toute la saison suivante !
Ça pourrait être sympa !
PS : évitons le tonneau et les plumes…

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 01 Aoû, 2022 15:37 

Confiance en Greg, comme d'habitude, qui travaille, très bien, dans l'ombre.
À venir, un bon jeune joueur prêté par un grand club ?
Comme la saison passée, Martín Satriano ?
En tout cas, les résultats de progression des joueurs prêtés au stade sont un argument pour lui.
Maintenant, ce serait cool d'élargir le nombre de grands clubs concernés. Bien sûr, il y a des inconvénients à jouer avec des joueurs prêtés, mais également des avantages, surtout s'ils sont plutôt jeunes. Pas d'argent à sortir pour racheter leur contrat, s'ils ont un gros salaire, une bonne partie est négociée pour rester à la charge du club propriétaire. Et, ça nous permet de voir évoluer un joueur que l'on n'aurait pas eu les moyens de faire venir.
Et, accessoirement, de faire connaître le stade en Europe, de se faire une petite renommée.
Mais, généralement, pour ces opportunités, il faut attendre le début du championnat, que les joueurs et, les clubs, voient plus clair dans leur effectif et leur saison. C'est l'inconvénient.

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Pronostics Saison 2020-2021]
Posté: Ven 12 Aoû, 2022 16:44 

zazou a écrit:
je vais suivre le coreen ........... :D


Pas facile d'entrer au pays, même si Kim va t'affirmer: " tu peux réussir à pied par la Chine"

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 15 Aoû, 2022 11:59 

JLD a fait du JLD contre l'OM.

Si l'Equipe lui attribue la note de 3 (4 pour Milik,cherchez l'erreur !),il n'a à mon sens pas démérité.
Sa tête pleine de conviction et d'opportunisme aurait tellement mérité meilleur sort !
A cela,ajoutons un sens du combat remarquable forcément communicatif...

Dommage qu'il soit toujours un peu trop juste techniquement à l'image de cette énormissime occasion offerte par l'immense Belkebla !
Fatigue et lacunes techniques ne font clairement pas bon ménage.

Il a prouvé hier qu'il a un rôle à tenir dans cet effectif,pas le 1er évident mais ses caractéristiques auront leur utilité.
Bravo à lui

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mar 16 Aoû, 2022 17:15 

J'ai pensé a une petite chanson, si des fois il lee le forum... (blague déposée T. Roland)

황,
쪼그리고 앉는 것을 찾지 못했다면
오셔서 Le Blé 를 만나보세요.
chouchen 마음대로
오셔서 Le Blé 를 만나보세요.

Hwang,
si t'as rien trouvé pour squatter
Viens donc faire un tour à Le Blé
Y a du chouchen à volonté
Viens donc faire un tour à Le Blé

Bienvenu au pays du matin du mal de crane Hwang :lol:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 20 Aoû, 2022 17:28 

La fachosphère en pls, mdr

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 21 Aoû, 2022 8:39 

Ne mettons pas la charrue avant les rebeus

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 21 Aoû, 2022 17:52 

Victoire,tant mieux, mais que l'arbitre a été mauvais encore ...
Rouge très sévère pour Angers, penalty flagrant sur Pereira Lage non sifflé et le but d'Angers vient d'un coup franc donné à Angers alors que c'est Boufal qui balance Duverne par terre ...
Tout à fait d'accord avec Obraniak sur l'attitude des arbitres, ils sont hautains et ne se remettent jamais en question .

D'accord sur tout sauf le péno sur Pereira Lage que j'aurais trouvé ultra sévère dans l'esprit

Les arbitres ont du recevoir des consignes cet été mais c'est catastrophique.
Un match qui finit sans carton rouge ou sans pénalty est devenu tellement rare.
Dès qu'il y a un tacle maintenant, c'est rouge direct.
Dès que le ballon effleure un bras, c'est péno.
Le VAR a robotisé les arbitres. Le VAR a tué le jeu.

Vive le vrai foot et mort au VAR !

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Pronostics Saison 2020-2021]
Posté: Dim 21 Aoû, 2022 19:22 

zazou a écrit:
...
L'erreur étant humaine signalez moi si vous percevez une couille ........


Ah pour ça il faut demander à Peaudzob, c'est lui le spécialiste.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 21 Aoû, 2022 19:27 

JKD est une valeur sûre de l'effectif de MDZ en plus visiblement d'être une bonne personne.
Le genre de joueur avec Belkebla ou Chardo entre autres qu'il est bon de voir sous le maillot du Stade.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 21 Aoû, 2022 20:18 

D'un bourricot croisé d'une chèvre Le Douaron se retrouve propulsé en 1 match comme le futur ballon d'or.
Le Douraron c'est le même à chaque match. Un joueur n'ayant pas top de technique, infatigable, se battant sur chaque ballon comme un mort de faim, ne s'économise pas. Il a les défauts de ses qualités. Si contre Marseille son ballon était rentré au lieu de heurter le poteau il aurait été le dieu du stade au lieu de se retrouver au bucher.
Au prochain match il peut, ou va se retrouver une nouvelle fois l'homme à abattre par les mêmes qui l'ont idolâtré aujourd'hui.
A ben tiens. Je vois aujourd'hui sur le forum que le joueur à dézinguer est Honorat… On croit rêver... :evil:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 21 Aoû, 2022 22:49 

zazou a écrit:
mais je suis d'accord avec moi meme !!!!!


C'est le principal !!! :D

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Pronostics Saison 2020-2021]
Posté: Dim 21 Aoû, 2022 23:06 

Sinon,je re-marche...mal,mais je re-marche!
Un peu Aldo Maccione,le buste en avant!...
Je verrais dehors si la drague est efficace,ou pas!..
Mais je marche,j'avance...

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 21 Aoû, 2022 23:55 

La Villo a écrit:
Après avoir regardé le ... PSG magique et magnifique



:sm10: :sm10: :sm10:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Jeu 25 Aoû, 2022 0:37 

Je l’ai dit ailleurs mais grosse méfiance sur ce match. Je trouve que ça s’enflamme un peu trop. Et à Brest, on ne sait pas trop gérer cet état de fait. Je rappelle de plus que Montpellier est à l’instar d’Ajaccio, une équipe qui perd très peu à Francis Le Blé. Bref, méfiance, méfiance !

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Plus que....]
Posté: Sam 27 Aoû, 2022 14:39 

Petit historique assez large sur le nombre de points du 16ème en Ligue 1 depuis 15 ans :

2021-2022 : 36 pts
2020-2021: 42 pts
2019-2020 : 30 pts (28 journées) soit 41 pts
2018-2019 : 38 pts
2017-2018 : 38 pts
2016-2017 : 37 pts
2015-2016 : 44 pts
2014-2015 : 43 pts
2013-2014 : 42 pts
2012-2013 : 40 pts
2011-2012 : 41 pts
2010-2011 : 46 pts
2009-2010 : 41 pts
2008-2009 : 40 pts
2007-2008 : 43 pts

Statistiquement, il faudra donc 41 (40,8) points pour se maintenir avec 4 descentes.

Il nous faut donc encore 37 points. Le décompte est lancé.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 28 Aoû, 2022 13:34 

Après Monchengladbach, ce n'est pas pas si terrible que ça comme club :? sûr que le salaire sera différent hormis celà bof... qu'il fasse une grosse saison et il ira dans une plus grosse écurie :idea:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 28 Aoû, 2022 16:02 

Arrêtez de vous plaindre et de critiquer les joueurs, quelle équipe européenne n'a pas vécu des moments pareils et matchs pareils, c'est bon , c'est un match à oublier le plus rapidement possible.
Brest a une bonne équipe, ce match est un piège car les BRESTOIS étaient sur d'eux et trop confiants avec tous les mouvements qui sont passés dernièrement.
Il faut compter sur ce stade Brestois, de beaux jours les attendent et on oubliera ce cauchemar.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 28 Aoû, 2022 17:12 

N'en faites pas svp toute une ratatouille, un match mauvais vite à oublier et les prochains matchs je suis sur et certain que vous diriez que c'était un ACCIDENT.
Rappelez vous ce que je vais écrire aujourd'hui:
Match retour le stade Brestois fera sa revanche et battra Montpellier à Montpellier.
Allez laissez MDZ remettre les choses en place et surtout trouver le 11 type et le bon équilibre de l'équipe avec les nouveaux arrivés, en plus qd HONORAT ne va pas bien (mentalement , son histoire d'aller à MUNCHENGLADBACH), Brest ne va pas bien, donc laissons le temps faire les choses, car le stade BRESTOIS a une bonne équipe qui peut battre Montpellier tous les jours, seulement aujourd'hui le 1er but les a déboussolés en plus ils se voyaient vainqueur dés la la 1ere mn.
BELAILI m'énerve bcp pourtant je suis un FAN de Belaili, mais là il ne joue pas comme il joue avec l'équipe nationale, mais pourquoi il prend pas la responsabilité et les commandes et jouer et faire jouer ses coéquipiers comme il sait le faire si bien avec les MAHREZ, les BENNACER et SLIMANI and Co en équipe nationale, j'avoue que j'attendais bcp de lui, mais je vois le contraire.
NICE qui a perdu 3-0 chez elle, ANGERS qui perd chez les TROYENS 3-1, ce championnat est un peu bizarre.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 28 Aoû, 2022 17:27 

Bravo effectivement aux gars qui ont sans cesse encouragé l'équipe, chapeau !

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 28 Aoû, 2022 17:56 

Aujourd'hui j ai honte d être supporter du SB 29 !!! J ai honte...on peut perdre mais pas de cette manière là !!!
N'importe quoi ? Si cela arrivait tout les weeek-end ok mais la quand même. Un non match ça peut arriver, un comme cela c'est rarissime, pour moi jamais vu à domicile. Je l'ai vu en 78 au Parc contre Bastia mais c'était à l'extérieur.
Perso je n'aurais jamais honte d'être supporter du stade Brestois. Si après une telle déroute tu n'es pas là pour supporter ton équipe paracerque t'as honte, à la limite, j'ai envie de te dire que t'as rien à foutre ici :roll: ( je veux dire supporter du stade )

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 28 Aoû, 2022 18:06 

C'est tout pour moi. Bon dimanche !
Image
Page 1 sur 2 [ Search found 53 matches ]


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Aller à:  

www.allez-brest.com on Facebook
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO