allez-brest.com football ligue 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Search found 41 matches

Auteur Message

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 24 Mai, 2021 13:06 

Merci beaucoup PS13 !
Si le contenu du match n'est pas spécialement mémorable (on retiendra peut-être la ruse de Larso sur le péno de Neymar) il doit y avoir des images qui valent le détour (l'avant-match, le tifo, l'après-match).

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: Maillots vintage Brest
Posté: Dim 06 Juin, 2021 10:13 

Tu préférais peut-être le Rallye ?
:lol:
Image

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: Wuhan Coronavirus (2019-nCoV)
Posté: Mer 12 Jan, 2022 18:40 

Pour contrebalancer la "tirade" de Claude Malhuret, partagé par BrestGuip29, voici la tribune de Barbara Stiegler (philosophe et soutien de Mélenchon) paru dans Libé :

"Depuis quinze ans, j'enseigne l'éthique et la santé publique à des soignants qui viennent se former à l'université. Ensemble, nous essayons de comprendre pourquoi le «consentement libre et éclairé» s'est imposé comme la clé de voûte de l'éthique biomédicale. Pourquoi il permet de compenser l'asymétrie, potentiellement dangereuse, entre les patients (ou les sujets sains d'une expérimentation) et le pouvoir médical. Pourquoi il ne peut être libre que s'il est recueilli sans chantage, ni menace, ni pression psychologique d'aucune sorte - condition indispensable pour qu'il ne soit pas «extorqué». Pourquoi on ne peut dès lors jamais conditionner l'accès aux soins à l'acceptation du traitement proposé et pourquoi un patient qui refuserait de donner son consentement ne peut être, sous ce prétexte, exclu du système de soin. Pourquoi plus généralement, et contrairement aux dernières allégations d'Emmanuel Macron qui violent tous les principes de notre contrat social, les droits du citoyen ne peuvent, à aucun titre, être conditionnés par l'invocation de devoirs antécédents. Pourquoi enfin le recueil du consentement interdit tout recours à l'argument d'autorité du type : «Obéissez, car c'est moi, ou plutôt les autorités sanitaires, qui savons ce qui est bon pour vous !»
La liberté au sens où l'entendent les Lumières, mais aussi la loi dite «Kouchner» du 4 mars 2002 relative aux droits des patients et à la démocratie sanitaire (elle-même héritée d'une autre épidémie, celle du virus du sida), est fondée sur la capacité de raisonner par soi-même que l'on doit prêter à tous les citoyens majeurs (ou en voie de l'être), quelle que soit leur croyance ou leur niveau d'éducation. Tous les sujets appelés à consentir doivent être considérés par principe, et que cela nous plaise ou non, comme des sujets rationnels, aptes à délibérer ensemble et de manière contradictoire de la vérité et de la chose commune (res publica), sans qu'aucun tuteur de l'humanité ne puisse édicter à leur place le bien commun (1).

Défense d'un système de soin collectif

C'est très précisément cette liberté-là qui, dans les cortèges contre le pass sanitaire, a été invoquée par des milliers de soignants, vaccinés ou non, qui disaient leur refus de violer ces principes fondamentaux. Et c'est cet héritage de la pensée des Lumières que j'ai moi-même défendu en défilant à leurs côtés dans la rue. Contrairement à ce qu'ont insinué certains propos diffamants, cette liberté est l'exact opposé de celle des libertariens et des soutiens de Donald Trump, pour qui toute considération de la chose commune menace l'individu souverain dans l'illimitation de ses désirs. Réduire les immenses cortèges de cet été à des foules haineuses, irrationnelles et indifférentes au bien commun aura été l'une des opérations médiatico-politiques les plus malhonnêtes de cette crise sanitaire.
Mais c'est aussi une certaine idée de la santé publique qui m'a déterminée à me mobiliser avec des parlementaires et des acteurs et chercheurs du domaine (2). Attachés à défense d'un système de soin collectif, nous savons que les autorités sanitaires doivent parfois imposer des mesures de prévention en les rendant obligatoires. Toutefois, dans le cas d'un produit de santé, cela n'est acceptable que si le bénéfice-risque est indiscutable et que s'il n'existe aucun autre moyen de protection.
Or, dans la circonstance, on s'est mis à imposer la vaccination à tous sur la base d'un quadruple pari: celui d'une vaccination de masse censée 1) créer l'immunité collective et éradiquer les variants 2) protéger la vie d'autrui en empêchant les contaminations 3) ainsi que celle de tous individus vaccinés, comme s'ils étaient également vulnérables face au virus et identiquement protégés par le vaccin 4) tout en n'ayant aucun effet indésirable grave pour leur santé. Nous pouvons comprendre qu'une communauté de citoyens épuisés et gouvernés par la peur du reconfinement aient eu envie de croire à cette rhétorique de la promesse, même si nous-mêmes étions dès le départ très sceptiques.

Faire confiance au sens clinique des professionnels de santé

Mais à l'heure où la communauté scientifique croit elle-même de moins en moins 1) à la possibilité d'éradiquer le virus et à la conquête d'une immunité collective par ces vaccins 2) à l'argument «civique» de la protection de la vie d'autrui 3) au fantasme de la toute-puissance des doses dites «de rappel» censées «booster» des jeunes en pleine santé ( tandis que les publics à risque sont abandonnés à eux-mêmes face à Doctolib , avec une vaccination des plus de 60 ans parmi les plus faibles d'Europe de l'Ouest) (3), et alors même que les soignants sont bien obligés de constater la réalité de certains incidents post-vaccinaux (4), l'information censée éclairer le consentement n'a plus rien de «loyale» (comme le précise l'article 35 du code de déontologie médicale). L'imposition universelle d'un pass sanitaire puis vaccinal viole les principes fondamentaux de notre éthique, de notre santé publique et de notre droit, tout en entravant la vie de communautés entières de patients, sommés de choisir entre la crainte d'effets secondaires graves et leur propre liberté.
Une gestion sanitaire de cette crise est pourtant possible. Elle implique de redonner le pouvoir de prescription aux professionnels de santé eux-mêmes et de faire confiance à leur sens clinique, qui passe par la relation directe entre soignants et patients, dans le respect de l'éthique et de la santé publique. Puisque le vaccin n'est pas la panacée, cette gestion sanitaire suppose aussi de déployer un arsenal de mesures complémentaires et variées : une vaccination orientée vers les publics à risque de forme grave combinée avec les traitements, la prise en charge précoce des symptômes, la distribution massive de masques FFP2 pour les personnes ou les événements à risque et l'équipement de tous les bâtiments publics en systèmes d'aération efficace. Pourquoi les nouveaux libéraux qui ont pris le pouvoir dans notre pays s'obstinent-ils alors dans cette gestion inefficace et autoritaire ? Parce que le nouveau libéralisme qu'ils défendent est au pied du mur. En apportant un démenti cinglant aux promesses du néolibéralisme d'une «mondialisation heureuse», la crise écologique et sanitaire l'oblige à se réinventer dans l'urgence.

Mise au ban de la société

Le pass sanitaire et désormais vaccinal permet à cette idéologie, jusque-là hégémonique et qui commence tout juste à entrer en crise, de retomber discrètement sur ses pieds, en conjuguant : 1) la poursuite de la destruction des services publics de santé, d'éducation et de recherche par l'austérité et la gestion managériale de ses personnels; 2) le «solutionnisme technologique» avec son mantra de l'innovation, qui sert à la fois le capitalisme financiarisé du Big Pharma et celui du virage numérique universel, en créant les marchés faramineux de la e-santé, du e-learning et du e-commerce 3) la remise en cause de notre contrat social, avec la mise au ban de la société de millions d'individus déchus de leur citoyenneté (aujourd'hui les non-vaccinés, et bientôt tous les autres citoyens non observants ou jugés non méritants).
En déclarant fièrement «avoir très envie d'emmerder» jusqu'à les faire plier tous ceux qu'il ne peut pas «[lui-même] mettre en prison», Emmanuel Macron défend une conception de la politique telle qu'on peut la trouver chez le juriste allemand Carl Schmitt : celle fondée sur la partition amis-ennemis, avec d'un côté le chef de guerre et sa meute («nous») et de l'autre les ennemis de l'intérieur («eux») qu'il s'agit de «réduire», c'est-à-dire de soumettre ou d'annihiler. Invoquer la santé et la protection de l'hôpital public pour imposer cette vision effarante de la politique aura été l'une des opérations les plus perverses de ce quinquennat. Espérons que cela aura la vertu de réveiller tous les citoyens de ce pays, qu'ils soient vaccinés ou non, inquiets ou confiants devant cette innovation, mais qui restent attachés à une conception républicaine et démocratique de notre communauté politique."

Barbara Stiegler, 8 janvier 2022.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 04 Fév, 2022 21:38 

Dinamo Zagreb ?

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 05 Fév, 2022 19:08 

L'enflammade.
:lol:

"L’arrivée de l’international algérien Youcef Belaili à Brest a changé carrément la dimension de ce club, devenu en l’espace de quelques jours, l’une des formations les plus médiatisées en France. Selon les observateurs, l’effet Youcef Belaili a carrément fait monter la côte de Brest au-delà même des frontières de la France."

https://observalgerie.com/2022/02/04/sports/le-transfert-de-youcef-belaili-a-brest-continue-dimpressionner/

"La raison de cet accès de fièvre pro-algérien totalement inédit dans la ville bretonne ? L’annonce du recrutement pour six mois à Brest de Youssef Belaïli, le très populaire milieu offensif des Fennecs, l’équipe algérienne de football. Une nouvelle qui fait l’effet d’une bombe autour du petit club finistérien qui n’avait jamais eu jusqu’ici vocation à attirer les stars du ballon rond."

https://mondafrique.com/football-youssef-belaili-une-fievre-algerienne-a-la-pointe-de-la-bretagne/

"En principe, il n’y a aucune raison pour que ce champion d’Afrique 2019 et auquel on promettait les destinations les plus prestigieuses éprouve des difficultés à briller chez le 13e de la Ligue 1. D’ailleurs, une bonne partie des anciens coaches sont surpris de le voir opter pour cette destination, à commencer par Maaloul. « Le voir à Brest c’est une surprise pour moi. Je ne m’y attendais pas, lâche l’actuel coach de Koweit SC. Avec tous les respects que j’ai pour Brest, il doit y avoir un hic. C’est même un point d’interrogation. Le voir finir là-bas après toutes les équipes dont on a entendu parler, ça m’étonne. Peut-être qu’il n’a pas trouvé de club tout simplement et a choisi en urgence »."

https://www.goal.com/fr/news/youcef-belaili-raconte-par-ses-anciens-coaches/bltc4cad51dc054bf8a

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 06 Fév, 2022 10:46 

Ouest France annonce Belaïli titulaire, à gauche, Honorat se plaçant sur le flanc opposé.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mar 08 Fév, 2022 13:01 

Je ne sais pas si vous avez jeté un œil sur la page Facebook du club : les supporters algériens l'ont inondée de critiques négatives à l'égard de notre équipe.
Si cette dernière a effectivement été surclassée par Rennes (qui a 3 fois plus de moyens que nous), il faut leur rappeler que Brest, avec le 18e budget de L1, joue le maintien. Nous le savons tous.
Au faîte de sa gloire, le Stade Brestois, même s'il a accueilli de grands joueurs, n'a jamais été plus qu'un club moyen du championnat de France de 1re division. Nous en somme tous conscients.

De leur côté, ils idolâtrent Youcef Belaïli qui est certainement un joueur talentueux, mais n'a rien prouvé au plus haut niveau, contrairement à Riyad Mahrez dans le championnat anglais et en Champions League.

Les championnats algérien, tunisien et qatari, ce n'est pas le haut niveau.
La ligue des champions de la CAF, ce n'est pas le haut niveau.
Et même si ce n'est pas « politiquement correct » de le dire, la CAN, ce n'est pas le haut niveau.

L'Algérie n'a participé que 4 fois à la Coupe du Monde, et n'a passé qu'une seule fois le 1er tour (éliminée en 8e).
Aucun pays africains n'a pu passer les quarts de finale de cette compétition majeure.
A titre de comparaison, la Croatie, moins de 4 millions d'habitants, a joué une demi-finale et une finale de Coupe du Monde.

Il serait donc bon que ces supporters algériens se montrent un peu plus mesurés, à la foi dans leurs critiques à l'égard de Brest et dans leurs louanges à l'égard de Youcef Belaïli.

Je sais que cela revient à pisser dans un violon mais ça m'a fait du bien de l'écrire.
:lol:

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 11 Fév, 2022 9:29 

Très drôle Duphy !
:lol:
@Samoucha : vous considérez que j'ai dit des choses fausses dans mon post, c'est votre droit. Je n'ai pas envie d'en débattre avec vous, ayant déjà lu des centaines de commentaires redondants et inintéressants, écrits par vos compatriotes.
Pour information, nous avons dû bannir 250 d'entre eux, environ, parce qu'ils avaient été insultants...

Je voudrais, par contre, souligner votre mauvaise foi concernant les propos irrespectueux émanant de vos compatriotes.

Voici 2 commentaires édifiants à ce sujet :

https://zupimages.net/viewer.php?id=22/06/21pa.jpg

https://zupimages.net/viewer.php?id=22/06/krqc.jpg

"Il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir."

Sur le sujet du football africain, je vous invite à lire cet article du journaliste et écrivain Jean-Marie Nzekoue que je cite :
"Ce qui manque le plus à l’Afrique ce n’est pas le talent, mais l’organisation et le mental."

J'imagine que si c'est "Johann Zemmour" qui le dit, c'est raciste ?
https://www.camfoot.com/actualites/coupe-du-monde-pourquoi-l-afrique-n-y-arrive-pas-propositions-pour-un,28974.html

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 13 Fév, 2022 21:06 

Première à FLB plutôt réussie ! Belle technique, bonne vision du jeu, il remportera certainement plus de 1 contre 1 quand il sera au point physiquement. Il va faire du bien à l'équipe, c'est évident.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 14 Fév, 2022 20:49 

@muzo29  : franchement, je ne veux pas m'emballer (par peur d'être déçu) mais la prestation de Belaïli contre Troyes m'a beaucoup plu et je te rejoins sur ses qualités et caractéristiques.
Je comprends également que tu puisses être tenté d'établir un parallèle avec Drago :
doués techniquement, arrivés dans la force de l'âge (Vabec dans sa 29e année, Belaïli dans sa 30e), renommés dans leur pays mais peu connus en France. Comme Drago, c'est au poste d'ailier gauche que Belaïli exprime le mieux ses qualités (lorsque sa forme physique le lui permet) mais, comme Drago, il peut également assurer le rôle de meneur de jeu avec brio (Rappelle-toi ce Brest-Saint-Etienne en 8e de finale de Coupe de France durant lequel notre Croate avait brillé en n°10 face à un certain Michel Platini).
Très prometteur !

L'épisode des « glaouis », c'était contre Châteauroux, un match durant lequel une partie du public estimait que Drago ne faisait pas suffisamment d'efforts. Il avait tout de même planté 2 buts dont une superbe reprise de volée sur un corner de Pardo...

@debrestmême : intéressant l'article que tu as partagé.
"Le joueur a hâte de prouver qu’il peut aussi bien jouer en Europe"
C'est bien parti !

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 14 Fév, 2022 22:58 

@Peinard Bed : ben j'aime les beaux joueurs, tout simplement.
:)

@muzo29 : je t'ai répondu en MP

Cela peut paraître prématuré de le dire, mais comme d'autres forumistes, je pense que nous avons gagné au change en accueillant Belaïli et en laissant Faivre s'en aller (contre un joli pactole).
L'idole des Algériens me semble avoir un plus gros "QI football".

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Jeu 17 Fév, 2022 22:21 

Interview de Charbo : « Tout est plus facile avec Furlan »

https://www.ligue2.fr/Articles/INTERVIE ... harbonnier

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Jeu 03 Mar, 2022 23:22 

Interview de Franckygol réalisée par Steven Le Roy :
https://www.letelegramme.fr/football/passe-de-grand-entretien-avec-franck-lerand-meilleur-buteur-du-club-video-03-03-2022-12932516.php?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR07j_xDhwszBTlpuqdYutAqh3KoE6-Rb9DVbGwjKh5o6UefvM9-dGOBFdM#Echobox=1646329641

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: Ces lieux brestois oubliés
Posté: Mer 09 Mar, 2022 16:04 

Je l'adore ce blog.
:)

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 12 Mar, 2022 18:35 

J'adore cette anecdote (Brest-OM 1979/80 victoire 7 à 2 des Rouges).

Image

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Jeu 31 Mar, 2022 18:05 

@armorique : je t'en prie.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mer 27 Avr, 2022 8:04 

Tu n'as pas entendu parler de l'émission Aber Roads ?
https://youtu.be/zP4fd5MI0Xw

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mar 03 Mai, 2022 19:49 

Le prestigieux trophée "Vabec", dont le prix sera remis cette année au stade Francis Le Blé, et retransmis en direct sur l'Equipe21.
En tout cas, merci à Lorenzo pour ses efforts réguliers de comptages bien utiles. Ça mérite une ou deux mousses au Péno !
Oui, je pense que nous sommes nombreux à apprécier les votes d'après-match et les classements qui en découlent. Merci encore une fois Lorenzo !

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 20 Mai, 2022 13:00 

Le retour de Drago à Brest a inspiré à Steven Le Roy ce texte, que je trouve très émouvant :

"Je vois sur le mur de Jacky Le Gall que Drago Vabec est de retour en terre rouge pour l'anniversaire du stade brestois. Que celles et ceux qui voient dans le foot un abêtissement des masses prolétaires abreuvées de bière et de chauvinisme déguerpissent sur le champ. D'une part, je n'ai pas le coeur d'entamer une dissertation pour éclairer leur jugement (tout juste leur dire qu'il est aussi valable que celui assénant qu'Eric Zemmour possède un électorat musulman ou reprendre la maxime de Gabin spécifiant que les poissons volants existent mais que ce n'est pas la majorité de l'espèce) et de l'autre, parce que le coeur que j'ai justement est rouge et blanc, avec Vabec tatoué dessus. Chaque enfant construit ses légendes, choisit ses héros, propulse ses figures. Des amis très chers continuent à s'enthousiasmer comme des mômes pour Hulk ou je ne sais quel Spiderman. Pas moi. Mais j'abonde à cette farouche volonté de garder jalousement dans sa propriété d'adulte, une jolie chambre d'enfant. Et puis merde, aussi. Pourquoi l'âge adulte serait-il hégémonique ? Pourquoi la raison devrait-elle toujours supplanter le rêve et l'imagination ? Les joies pures ? Les hâtes euphoriques ? Ce ne sont pas les enfants qui branlottent les tubes à essais, à Wuhan. Pas eux qui imaginent les emplois vides qui se gavent sur la laine des besogneux. Et encore moins eux qui assassinent Marioupol. Mais ce sont eux qui en subissent toutes les conséquences. Alors cette part d'enfance, je la chéris, je la choie, je la jardine. Cette part d'enfance me propulse dans une chambre, avec une couette rouge du meilleur effet et au-dessus, un homme en poster. Il est habillé en rouge aussi, sur son maillot la Brittany Ferries fait de la réclame. Il a une mèche, une moustache, un regard ombrageux, un ballon sous la semelle. Dans ma chapelle, Vabec, c'est Dieu. Chaque samedi, soit je vais le voir, emmitouflé dans mon écharpe rouge et blanche, soit j'entends ses exploits sur le poste de radio. Vabec, c'est mon superhéros. Le stade brestois se diffuse dans mon âme comme une huile essentielle qui ne me quittera jamais. Vabec, c'est une des rares figures presque fictives qui m'ont pourtant tellement aidé quand la mort des parents frappait trop tôt à ma porte. Et là, je le vois sur cette photo, un peu en contre-jour. Vabec returns. Il a vieilli bien sûr mais moi aussi, je l'ai rencontré quelques fois aussi, mais rien à faire : à chaque fois que je vois l'empereur croate revenir par chez nous, tout un monde de fantaisie, de sandwiches mous, de dribbles courts et frappes lourdes jaillit comme un geyser de mémoire. Il me trempe d'eau chaude dans les hits parade de Radio-Paradis, de radiateurs moëlleux en fonte qui réchauffent les hivers et des soirs aux fenêtres éclairées de la rue Albert-Louppe quand le pas suit son pèlerinage vers les hauteurs de Strasbourg. Il me tournoie jusqu'à des voix disparues qui me demandaient "il a marqué, Vabec ?" avant que des lèvres tout autant éteintes m'embrassent sur ma joue encore glabre. Vabec, c'est tout à la fois le fracas du fantasme et de la tendresse, du talent et des histoires que l'on se racontait entre copains, rouges de joie, aux heures ternes du collège. Vabec comme un émerveillement, comme un songe, comme un compagnon de route à qui je dois un peu de celui que je suis devenu. Merci mille fois, Drago."

source : https://www.facebook.com/steven.leroy.39

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 21 Mai, 2022 11:54 

Pardo sans Henry ? :o
Pas de Buscher non plus !?
Henry et Buscher sont bien présents sur ce visuel.
Un peu bizarre la présence de Makélélé, non ?

https://zupimages.net/up/22/20/0f7t.jpg

Il faut absolument être aux abords du peno avant 18h30.
Il y aura un cortège... :D

Hier... Longue soirée avec les anciens joueurs, supporters, transam, pilgrim, pak, siemens, Alain, Julio et la jeune garde... J'ai chialé en apercevant Drago... Grand joueur certe mais aussi l'homme sensible, réservé, attentif... Le papounet rêvé... Appris que Le Roux habitait à 100 mètres de chez mes parents... Discuté avec Rust ... Première fois à Romorantin.... L'accent de Pardon, l'éternelle jeunesse de Goba, Bernardet...
Très sympa cette petite soirée !

Je me trompe peut-être mais le grand Yvon Le Roux, pas là non plus ? Je ne l’ai pas vu dans la liste.
Merci à Clementos pour cette intro
Si, le colosse de Plouvorn était présent

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 05 Juin, 2022 21:46 

je proteste avec un PSG/Brest au Parc victoire 2/1 Drago et Radovic......
https://www.youtube.com/watch?v=GalW-spURrM

il a eu la malchance d être en même temps que Susic tout comme Keru avec platini
Triskel pensait à Dzajic. Susic à débuté en équipe nationale en 1977, Drago n'a plus connu de sélection après 76 (et pourtant...).

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 15 Aoû, 2022 20:45 

Extrait du 1er concert de Steel & Velvet :



:D

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Lun 22 Aoû, 2022 19:31 

Youcef est probablement le joueur le plus technique qui ait jamais joué à Brest.
Drago Vabec avait une panoplie technique comparable, mais possédait un meilleur pied gauche. Des contrôles en pleine course et des passes (courtes ou longues) millimétrées, on en a vu avec Drago, et il les réussisait en jouant sur un champ de patates...
Et il avait,en plus, la vitesse et une grosse frappe de balle.

Cabañas et Ginola, c'était également fort techniquement.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Jeu 08 Sep, 2022 10:50 

Si je devais résumer la carrière de Drago à Brest :

1979/80 : très bonne saison (malgré les résultats médiocres de l'équipe), physiquement très en forme, 17 buts, 4e au classement des buteurs (les 2 premiers, Onnis et Kostedde sont à 21 buts), étoile de bronze FF. On remarque néanmoins qu'il est beaucoup plus en vue à domicile qu'à l'extérieur.

1980/81 : assez bonne saison. Peu motivé par les joutes de D2 (surtout lors des déplacements) mais joue tout de même un rôle important dans la remontée directe en D1 et dans le titre de Champion de France de D2. Victime de blessures musculaires.

1981/82 : excellente saison malgré les blessures. 18 buts en 26 matchs (dont 6 à l'extérieur) et des performances mémorables (à Paris, face à Sainté, contre Bordeaux...).

1982/83 : assez bonne saison. Jusqu'à la fin de l'année 82, il est toujours capable de réaliser des prestations de très haut niveau (contre Lens, Paris, Sainté...) même s'il est encore gêné par des blessures musculaires. Il demeure très efficace (10 buts en 14 matchs si ma mémoire est bonne). A partir de janvier 1983, il n'est plus que l'ombre de lui-même. Cela s'explique en grande partie par son conflit avec Yvinec (à propos de Radovanovic). À la fin de l'exercice il s'excusera pour cette demie saison ratée.

Ce qu'il faut ajouter c'est que, dans un grand jour, Drago Vabec était vraiment phénoménal. C'est pour cela qu'il a tant marqué le public brestois, à mon avis.
Après, je rejoins tout de même Muzo concernant l'aspect clivant de sa personnalité...

On fera le bilan de la carrière brestoise de Youcef en temps voulu.

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [BAFC nostalgie...]
Posté: Mer 28 Sep, 2022 20:20 

En cette période morose, un petit reportage pour nous rappeler que la L2, c'est bien aussi (sacré René).
:)

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 30 Sep, 2022 9:01 

D'accord avec Juanito : c'est un fiasco.
Nous avons pu observer quelques bribes de son talent, mais le bilan est très décevant. Et je ne parle que de l'aspect sportif...

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mar 04 Oct, 2022 21:10 

Le guide de la saison 2022/23 signé Nico (Erell Breizh Design et gIci C'est Brest 2010) est téléchargeable (gratuitement) ici :

https://indd.adobe.com/view/dfeeaf24-7a86-4661-993a-94a86ad32308

Vous y trouverez notamment des interviews de Momo Bouquet, Jocelyn Rico, Bruno Grougi, Laurent David et Pak...

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 21 Oct, 2022 23:00 

Tu es sérieux Papa G ? Tu t'es laissé influencer par les éloges des commentateurs ? On a vu Belaïli dans les 20 premières minutes essentiellement. Face à Hakimi, il donnait l'impression d'être un vétéran...

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 21 Oct, 2022 23:27 

Masscut a écrit:
Permanente gestion de l'effort car rythme trop élevé pour lui, étonnant qu'il ne se fasse pas une petite pointe à la cuisse à force de jouer carbo.

Assez amusant d'entendre Pantaloni dire que Belaïli n'est pas encore prêt physiquement. Il faudrait lui expliquer qu'il ne le sera jamais.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 22 Oct, 2022 17:29 

Pour avoir vu le match, c'était une prestation convaincante
Bof, cela m'a rappelé ses prestations brestoises durant lesquelles on se disait qu'il avait du ballon et que, physiquement au point, il pourrait être performant. Mais il ne sera jamais physiquement au point... À mon avis, il n'est pas fait pour la L1 (ni pour un autre championnat européen de 1er plan).

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Dim 23 Oct, 2022 9:00 

Cette trouvaille ! C'est pour cela que j'adore Youtube !

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 25 Nov, 2022 13:14 

Rieder, si tu ne l'as pas vue, je te conseille cette série signée Danny Boyle :



Reprise des Smashing Pumpkins :

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 04 Fév, 2023 11:44 

seb007 a écrit:

En lien avec l'épisode 3 de The Last of Us ?
:wink:

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Vos séries-preferées]
Posté: Dim 05 Fév, 2023 17:22 

J'ai adoré le jeu et je suis emballé par la série.
Concernant les critiques, Lorenzi, celles des journalistes américains sont dithyrambiques (et eux ont eu accès à tous les épisodes de la saison 1).

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Mer 22 Fév, 2023 13:01 

Il y a un an nous quittait le grand Mark Lanegan.
Nous lui rendons hommage avec un nouveau clip signé Loïc Moyou.
Dans cet article du Ouest-France, nous expliquons notre démarche artistique :
https://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/tourne-dans-le-finistere-le-clip-pendulum-rend-hommage-de-l-un-des-pionniers-du-mouvement-grunge-7d15e4ba-afcf-11ed-a2d7-e12250133fb0

youtube.com/watch?v=7mvDfe_712Q

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 24 Fév, 2023 10:31 

@A gauche gauche : merci beaucoup pour ce retour élogieux !

@al'ouestbrest : c'est vrai que je ne suis pas très expansif, en général. :lol:

@lcdsound : bonne question derrière ce trait humoristique !
À une époque pas si lointaine, les caractéristiques physiques d'un chanteur débutant faisaient partie des critères pouvant aider à déterminer son type de voix. Pour résumer :
- grand et longiligne -> basse (la voix la plus grave)
- petit et rond -> ténor (la voix masculine la plus aigu, si on exclut les hommes chantant en falsetto dans des tessitures de femme)
- on situait les barytons quelque part entre les 2

Mais il y avait tellement d'exceptions que ce critère a été laissé de côté. Pour répondre plus précisément à ta question, il a existé des basses célèbres, dotées d'un organe ample, qui étaient plutôt petits. En fait ce qui est déterminant c'est la constitution des cordes vocales (longueur et épaisseur) et la taille des différents résonateurs.
Le mieux c'est de se fier à l'oreille d'un professionnel aguerri qui saura classer la voix en tenant compte de son timbre, de sa tessiture, de ses notes de passage... Cette classification vocale est très importante dans le chant lyrique.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Sam 04 Mar, 2023 10:06 

@Masscut : merci beaucoup pour le retour. Cela fait plaisir ! C'est intéressant et important pour nous.
Nous sommes très satisfaits du boulot de l'ingénieur du son (Studio Le Canyon à Cesson-Sevigné) et le lieu est très agréable.
Bonne journée !

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Ven 16 Juin, 2023 11:34 

Salut,
J'ai le plaisir de vous présenter notre nouveau clip.
Il est l'œuvre de l'artiste suisse Stéphanie Cousin.

 Jump to forum   Jump to topic

 Sujet du message: Re: [Concerts à venir !]
Posté: Lun 21 Aoû, 2023 13:46 

Bonjour tout le monde,
Steel & Velvet donnera son 1er concert en Bretagne le jeudi 24 août au Folgoët, à 18h.
Ti Katell
1 rue de la Duchesse Anne
29260 Le Folgoët

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Jeu 07 Sep, 2023 21:23 

Hello,
1er extrait de notre récent concert au Folgoët.

 Jump to forum   Jump to topic

Posté: Jeu 09 Nov, 2023 22:54 

Bonsoir tout le monde,
Notre nouveau clip, toujours signé Loïc Moyou :

Page 1 sur 1 [ Search found 41 matches ]


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Aller à:  

www.allez-brest.com on Facebook
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO