allez-brest.com football ligue 2

Heures au format UTC + 2 heures




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Mar 25 Fév, 2020 1:59 
Hors ligne
Lionel Quemener
Lionel Quemener

Inscription: Dim 06 Jan, 2013 13:31
Messages: 31
10 Mars 2020: Salut! J'ai rajouté une nouvelle analyse sur ce thread c'est ce post là. J'y discute de l'importance de jouer à Francis dans les résultats.

Je vous laisse en dessous le reste de ce premier post:

25 Février 2020:

Suite à la discussion dans le sujet sur Gautier Larsonneur j'ai décidé d'étendre un peu mon analyse sur la défense du SB29. J'en ai profité aussi pour rectifier une ou deux petites erreurs.

Bien sûr ça n'est qu'un indice et pas une vérité absolue, c'est toujours comme ça que les stats devraient être regardées.


Bain x Castelletto: La classique

Lorsque cette charnière joue le SB29 a une légère tendance à performer au delà des attentes. La paire est apparue 12 fois à ce jour.

Lors de ces matchs nous avons inscrit 15 points au classement de Ligue 1. Vu le classement à la mi-saison on aurait pu s'attendre à ne prendre qu'entre 11 et 12 points. Ce qui fait une moyenne de 1,25 points par match joués et d'environ 0,33 points au delà des attentes.

Plus en détail la charnière a encaissée 15 buts, soit 1,25 but par match. C'est exactement la moyenne de but par match en ligue 1 à la 19eme journée. En regardant le nombre de but moyen inscrit par ses adversaires nous aurions pu nous attendre à encaisser un but de plus (15,84), soit une performance assez positive.

Sans être extraordinaire cette charnière s'est présentée comme une charnière décente de ligue 1.


Chardonnet x Duverne: La prochaine?

Lors des 3 matches de cette charnière, le SB29 a performé largement au delà des attentes. Quelle est sa part dans ces succès?

Lors de ces matchs nous avons inscrit 5 points au classement de Ligue 1. Vu le classement à la mi-saison on aurait pu s'attendre à ne prendre qu'entre 1 et 2 points. Ce qui fait une moyenne de 1,67 points par match joués et d'environ 1,17 points au delà des attentes.

La charnière a encaissée 4 buts, soit 1,33 but par match. C'est au delà de la moyenne de Ligue 1, toutefois les deux ont du faire face à une opposition relevée. En regardant le nombre de but moyen inscrit par ses adversaires c'est le nombre de but auquel nous aurions pu nous attendre (3,95).

Cette charnière a jouée sans Diallo et s'en est très bien sortie dans des matchs aux scénarios difficiles, on peut au minimum affirmer qu'ils n'ont pas coûtés de points. Cela vaut-il la peine de les revoir?


Castelletto x Duverne: Le plan B

Lors des 7 matchs disputés par cette charnière le SB29 n'a que très moyennement performé.

Lors de ces matchs nous avons inscrit 11 points au classement de Ligue 1. Vu le classement à la mi-saison on aurait pu s'attendre à prendre entre 9 et 12 points**. Ce qui fait une moyenne de 1,57 points par match joués et d'environ 0,14 point en dessous des attentes.

La charnière a encaissée 8 buts, soit 1,23 but par match en considérant le fait qu'elle n'a joué qu'un demi match face à Nice. C'est légèrement en dessous de la moyenne de Ligue 1, toutefois elle a fait face à une opposition relativement faible. En regardant le nombre de but moyen inscrit par ses adversaires on aurait pu espérer qu'elle encaisse un but de moins (7,62).

On pourrait "faire avec", cette charnière n'est pour le moment pas affolante. Elle n'est pas non plus une grande garantie.


Castelletto x Chardonnet: Soirée pizza entre amis

Lors des 2 matchs disputés par cette charnière le SB29 a réellement sous performé.

Lors de ces matchs nous n'avons inscrit aucun point au classement de Ligue 1. Vu le classement à la mi-saison on aurait pu s'attendre à prendre entre 4 et 6 points; on parle de matchs contre Nîmes et Amiens. La moyenne de 0, c'est 0 on parle d'une moyenne de 0 point par match.

La charnière a encaissée 4 buts, vu son opposition on aurait pu s'attendre à ce qu'elle en prenne 2 grand max, 1 plus raisonnablement.

Statistiquement, c'est une charnière de reléguables. Vu les performances individuelles et dans les autres paires on pourrait parler ici de synergie négative.


Performances individuelles - Le top 4 classique

Bain: 14 matchs, 15 buts encaissés, 18 attendus, -0.23 but par match en moyenne
Castelletto: 22 matchs, 31 buts encaissés, 27 attendus, +0.17 but par match en moyenne
Duverne: 11 matchs, 16 buts encaissés, 14 attendus, +0.22 but par match en moyenne
Chardonnet: 7 matchs, 12 buts encaissés, 8 attendus, +0.56 but par match en moyenne.

Peu de commentaire, voir la suite


Performances individuelles - Le top 4 sans naufrage

Un naufrage ça arrive. Par chance le match contre Montpellier était déjà exclu des analyses de paires car on avait aligné 3 DC. J'ai aussi enlevé de mes données les deux matchs de la paire pizza pour voir comment s'en sortent les joueurs en oubliant cette mauvaise synergie.

Bain: 14 matchs, 15 buts encaissés, 18.2 attendus, -0.23 but par match en moyenne
Chardonnet: 4 matchs, 4 buts encaissés, 4.8 attendus, -0.21 but par match en moyenne
Castelletto: 19 matchs, 23 but encaissés, 24.16 attendus, -0.06 but par match en moyenne
Duverne: 10 matchs, 12 but encaissés, 12.26 attendus, -0.03 but par match en moyenne

Le cas Chardonnet est intéressant est-il la cause des naufrages qu'il a vécu ou mérite-t-il le pardon? Si on considère qu'on devrait passer l'éponge il apparait statistiquement comme une bonne alternative à Bain en choix #01.

A noter que les deux ont été alignés ensemble une seule fois face à Reims pour une victoire en clean sheet.


Conclusion

Conclusion, voilà j'aime bien les chiffres et j'avais envie de perdre un peu de temps. Chardonnet semble avoir été pénalisé par trois mauvais matchs par le passé, mais il ressort un peu finalement. Il forme une bonne paire avec Duverne

Ce qui est intéressant car la relance de Duverne est louée. Je ne l'ai pas regardé pour les stats individuelles mais je pense que Duverne a tendance à prendre part à plus de bonnes performances du SB29 que Castelletto.

Si tel est le cas (ce que je regarderai peut être à l'occasion) ET que la tendance Chardonnet Duverne il se pourrait qu'en fait notre titulaire principal (22 matchs) soit loin d'être indiscutable.





*
PS: Je ferais un edit pour vous expliquer ma méthode plus tard, là je fatigue.

**
C'est la charnière qui a affrontée le plus d'équipe sur les "frontières" des groupes que j'ai fait. Dans ma première méthode elle était clairement perdante. En essayant d'être plus gentil elle remonte un peu, mais je garde habituellement le chiffre le plus dur.


Dernière édition par Fingal le Mer 11 Mar, 2020 1:15, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 25 Fév, 2020 4:31 
Hors ligne
Franck Lérand
Franck Lérand

Inscription: Mar 14 Aoû, 2007 0:30
Messages: 1151
Localisation: MARSEILLE
Étude fastidieuse et néanmoins intéressante,effort louable de ta part,mais trop de paramètres influent ou pas sur tes stats
1/Les adversaires rencontrés =M'Bappe,Neymar ou Depay,c'est pas la même mayonnaise que Tavarez,Ajorque ou Kakuta...(Et tous me plaisent,hein..)
2/Les stats ne prennent pas en compte les matchs à domicile ou à l'extérieur,et pour le SB29,la différence est énorme !...telle doublette à Le Blé ou telle à l'extérieur??..
Les stats méritent d'être approfondies,ou d'attendre les 38 matchs pour dresser leurs bilans respectifs...
3/avec quel milieu de terrain.??...pendant un tiers du championnat(à la louche),On a eu Belkebla/Diallo qui ont tout nettoyé (ou presque!)du sol au plafond...puis Belke s'est blessé, puis Diallo....on a bricolé avec Batto,M'Bock,Magnetti....cela a une incidence sur la performance de la défense dans sa globalité...
4/Le calendrier influe aussi....1 match par semaine ou 3 en 7 jours,les organismes ne réagissent pas pareil....
Mais,encore une fois,merci d'avoir passé du temps à décortiquer tout cela,perso j'aurais pas eu le courage de faire cette recherche....
Je conclurai par: on a 4 défenseurs centraux pas degueux pour des novices de la ligue1 et ODO a l'air de s'en servir pas trop mal!....On a connu des promus bien plus perméables à 50/60 buts voir plus!!

_________________
on ne vivra qu'une fois....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 25 Fév, 2020 7:12 
Hors ligne
Lionel Quemener
Lionel Quemener

Inscription: Dim 06 Jan, 2013 13:31
Messages: 31
Merci pour le commentaire!

Je suis très d'accord avec beaucoup de tes commentaires, et pendant que je m'amusais à faire ça je me disais que ça pourrait être cool de le refaire au moins à la fin du jour 38 pour tirer un bilan le plus équilibré possible.

Je suis aussi d'accord pour ce que tu dis au sujet du milieu, si j'ai le courage je pourrais voir à séparer les données "Avec Belkebla/Diallo", "Avec 1/2" et "Avec aucun". Et puis qui comme latéraux? Et la forme de Gautier? Bref oui c'est pas parfait, c'est un indice.

C'est aussi vrai que ça pourrait être cool de prendre en compte Dom/Ext et le rhytme des matchs. C'est peut être pas à intégrer dans la première analyse, mais sur une seconde couche de lecture. Voir si par exemple Chardonnet a proportionellement plus joué à domicile que les autres ou voir combien de fois Castelletto a du enchainer deux matchs en moins de jours ça pourrait influencer sur l'interprétation des résultats. Pareil si j'ai le courage je le ferai peut être un jour :)

Par contre j'ai déjà pris en compte ton point 1. Il faut que j'explique ma méthode en détail après mais en gros:
J'ai pris le nombre de but marqué par chaque équipe à la mi saison pour savoir à combien de but en moyenne s'attendre de leur part contre une équipe moyenne de L1. Par exemple Toulouse est à 19 buts en 19 matchs soit 1 but par match et Dijon est à 14 buts soit 0.74 but par match.
On a affronté Toulouse et Dijon avec la paire Bain Castelletto, on a encaissé alors 1 but sur 1.74 attendus (Ce que je présenterais dans le texte comme une attente de 2 but probablement). C'est une bonne performance.
On a aussi affronté Toulouse et Dijon avec la paire Castelletto Duverne, on a encaissé alors 5 buts sur 1.74 attendus. C'est une mauvaise performance.
Paris par exemple c'est 2.47 but attendus, Monaco 1.68.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 25 Fév, 2020 10:50 
Hors ligne
David Ginola
David Ginola

Inscription: Lun 05 Jan, 2015 14:08
Messages: 7070
Intéressant, fastidieux, sans doute perfectible mais ton analyse statistique encore plus affinée, en incluant les données suggérées par Jafra 95 notamment, n'en sera que plus instructive.

Ça reste très statistique évidemment et ne pourra jamais être indiscutable.
Exemple de l'imperfection de ce type d'étude: l'état de forme des autres joueurs,les erreurs d'arbitrage ou individuelle qui peuvent fausser les impressions.

Néanmoins, bravo !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 25 Fév, 2020 11:33 
Hors ligne
Daniel Bernard
Daniel Bernard

Inscription: Mar 20 Avr, 2004 20:02
Messages: 1393
joli travail!
mon humble avis laissé ici après une belle perf Chardonnet/Duverne :

-on prend au hasard un lourd (Bain ou Chardonnet)
-on prend au hasard un rapide (Duverne ou Castelleto)

on met les 2 joueurs choisis sur le terrain et ensuite ça doit marcher!

En l'occurrence tu nous montres que Castelletto x Chardonnet ça n'a pas marché et que Castelletto x Duverne font mieux.

Il y a donc un critère qui nivelle l'importance de la complémentarité des styles...
Ca peut être la chance car, à ce niveau de nombre d'observations, l'alea du foot a toujours largement sa place. Et j'ai donc toujours raison. :-)

Ca pourrait être aussi le caractère "patron de défense" du joueur ou pas.

Il me semble que nous ayons :
Bain et Duverne : suiveurs
Chardonnet : patron
Castelletto : un ex-suiveur (avec Weber) devenu patron cette saison (cf si ma mémoire est bonne "tous au stade" où JCC explique que son rôle a changé en L1)

La coordination d'une défense ne supporte pas (à mon avis) d'avoir 2 joueurs qui mènent la barque en même temps.

Chardonnet et Castelletto n'auraient pas réussi à définir le vrai patron en défense sur les naufrages, et ça expliquerait les soucis aussi à 3 contre Montpellier.

Comme le disait un grand penseur que l'on connaît bien : le football ne peut s'expliquer que de façon systèmique, globale et multi-factorielle.
Ceci dit mon explication qui reste simpliste peut tenir la route jusqu'à sa prochaine invalidation statistique :D :D :D

PS1: les chiffres sont comme les humains, si on les torture assez longtemps on leur fait dire ce qu'on veut. On voit un peu que tu veux être sympa avec Chardonnet avec la variante sans 3 matchs naufrages sur 7 quand même! :-)

PS2: Le sentiment de patron sur le côté offensif existe aussi. Si on met Charbonnier sur le terrain on a l'impression d'être coordonné pour attaquer alors que dès qu'il sort c'est désordonné ...


Dernière édition par gwedalou le Mar 25 Fév, 2020 11:39, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 25 Fév, 2020 11:36 
Hors ligne
David Ginola
David Ginola

Inscription: Lun 05 Jan, 2015 14:08
Messages: 7070
Excellent le PS 1!
J'ai pensé la même chose...
Le reste se défend effectivement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 26 Fév, 2020 18:06 
Hors ligne
Lionel Quemener
Lionel Quemener

Inscription: Dim 06 Jan, 2013 13:31
Messages: 31
Salut!

Bon je vais compléter par petites incrémentations car plus ça va, plus c'est long et fastidieux :)

J'ai aussi refait tout mon document pour permettre de faire plus facilement des mises à jour et de refaire un bilan en fin de saison! (Et oui à un moment donné je le présenterai)

Pour répondre au cas Chardonnet, oui et non. En fait j'ai surtout été surpris de le voir aussi bien en statistiques individuelles, alors qu'il est dans les deux paires les plus performantes. (Je ne l'ai pas mentionné car elle n'est apparue qu'une fois, mais statistiquement le match Bain x Chardonnet contre Reims est une grosse réussite) Le but n'étant pas de donner des réponses définitives mais plus de donner des indices si je peux identifier un scénario facile à regarder: je le fais.

Bref voilà le point sur la fatigue.


La fatigue des défenseurs : Une bonne excuse?


Comment je la compte?

Bon alors là je vais devoir vous expliquer ma méthode car c'est vraiment très subjectif et ça me fera plaisir de m'adapter à vos retours.

J'ai recopié tout le calendrier, coupe comprises, et j'ai attribué des points de fatigue. En gros j'ai décidé que:

- La fatigue par match s'accumule
- Si un joueur joue deux matchs en moins de 4 jours il gagne 1 point de fatigue.
- Si un joueur joue deux matchs en moins de 8 jours il gagne 0.5 point de fatigue.
- Si après avoir joué deux matchs en moins de 4 jours un joueur joue un autre match en moins de 8 jours il perd 0.5 point de fatigue. (Ca le ramène au score qu'il obtiendrait si il jouait au rhytme régulier)
- Si un joueur ne joue pas pendant plus de 12 jours ses points de fatigue retombent à 0.
- J'applique un facteur un peu au cas par cas en cas de remplacement pendant un match.


Il faut faire attention car comme je l'ai dis ma méthode est vraiment subjective, et donne peut être un gros boost au fait de jouer plusieurs fois dans la même semaine au détriment de l'accumulation des matchs semaines après semaines. On pourrait changer quelques hypothèses pour voir si les résultats varient fortement.


Qu'est ce que ça nous dit?

Castelletto - a accumulé 17.4 points de fatigue pendant la saison. Ce qui fait qu'il a joué en moyenne avec 0.76 de fatigue accumulée. C'est le joueur qui est apparu le plus souvent, et son score s'explique en partie par le nombre de matchs semaine après semaine.

Bain - a accumulé 11.5 points de fatigue pendant la saison. Ce qui fait qu'il a joué en moyenne avec 0.64 de fatigue accumulée. Vu son nombre de match joué il n'est pas étonnant qu'il soit juste derrière Castelletto.

Duverne - a accumulé 10.5 points de fatigue pendant la saison. Il joue actuellement un calendrier difficile et joue en moyenne avec 0.95 de fatigue accumulé. Attention, car les précédentes grosses accumulations similaires quand elles n'étaient pas coupées par des trêves internationales, l'étaient par des blessures ou des expulsions.

Chardonnet - n'a accumulé que 3 points de fatigue pendant la saison. Il joue en moyenne avec 0.33 de fatigue accumulée. C'est un score vraiment éloigné des autres joueurs et il se peut effectivement que sa fraicheur physique influe positivement sur ses performances. C'est intéressant car j'ai lu beaucoup de commentaires positifs sur sa domination physique (notamment dans les airs) sur le forum. Commentaires similaires à ceux lu sur Bain en début de saison avant qu'il commence à accumuler la fatigue. On pourra peut être se faire un avis plus tranché si il continue d'enchainer les matchs et donc de se fatiguer.

Si les perfomances de Chardonnet baissent alors que la fatigue s'accumule on aurait peut être un beau début de réponse sur son rôle idéal dans l'effectif et son niveau - peut être pas assez bon et solide pour être titulaire en L1, mais superbe joueur de rotation.

L'argument de la fraicheur est donc intéressant, toutefois cela doit encore plus souligner la bonne forme actuelle de Duverne qui s'en sort très bien malgré un calendrier plus difficile, en espérant qu'il sache garder la cadence malgré la fatigue et qu'il évite les blessures.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 26 Fév, 2020 18:52 
Hors ligne
Franck Lérand
Franck Lérand

Inscription: Mar 14 Aoû, 2007 0:30
Messages: 1151
Localisation: MARSEILLE
Je dis chapeau bas,Monsieur!..
Effectivement,l'indice"fatigue" est assez intéressant à prendre en compte dans les perfs de chacuns...

_________________
on ne vivra qu'une fois....


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 26 Fév, 2020 21:25 
Hors ligne
Lionel Quemener
Lionel Quemener

Inscription: Dim 06 Jan, 2013 13:31
Messages: 31
Alors attention: Il est probable que quand notre défense est fatiguée l'attaque adverse l'est aussi, ou fait jouer des joueurs moins performants - ce qui compense aussi pour la fatigue.

Pour l'explication: j'ai pris quelques minutes pour me créer une option là dessus en faisant la moyenne de la fatigue des deux défenseurs alignés lors des match pour voir si il y avait une corrélation avec le un nombre de but encaissé au dessus ou au dessous des attentes. Le résultat est non: pas de corrélation.

De toute manière vu la faible taille de l'échantillon un oui n'aurait été qu'un maigre indice et pas du tout une potentielle conclusion.

Bref si sur un cas individuel comme Chardonnet ça peut suggérer une raison à ses bonnes performances récentes, il faut faire attention à ne pas trop sur-estimer cette valeur. Chardonnet est peut être tout simplement bon.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 26 Fév, 2020 21:32 
Hors ligne
Mich' Drev'
Mich' Drev'

Inscription: Lun 08 Mar, 2004 17:40
Messages: 3122
Localisation: voisin de Gaston Gérard
jafra95 a écrit:
Je dis chapeau bas,Monsieur!..
Effectivement,l'indice"fatigue" est assez intéressant à prendre en compte dans les perfs de chacuns...


Et l'indice "en manque de rythme" pour un joueur à qui ODO fait appel après une bonne période de disette, il ne serait pas à prendre aussi en compte ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 28 Fév, 2020 9:19 
Hors ligne
Drago Vabec
Drago Vabec
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 14 Juin, 2002 21:19
Messages: 10987
Localisation: devant un ordi
C'est intéressant et met surtout en évidence la difficulté pour un coach de choisir le meilleur 11 possible.
Depuis une 20 aine d'année on est près des chiffres ainsi...
Mais comment on faisait avant ? Les effectifs plus réduits ne laissaient pas de place au doute ? Et si c'était la clé du succès ? Faire confiance à 15 joueurs et éjecter en 6 mois ceux qui ne sont pas au niveau ??
... Ça s'appelle une sélection désormais :D
Comment faisait un coach des années 80 quand 2 joueurs titulaires même ligne étaient absents ? Changement de postes !?

Selon cette méthode en tout cas Chardonnet aurait eu sa chance plus vite et soit bain soit duverne ne serait pas arrivé.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 28 Fév, 2020 10:24 
Hors ligne
Ramiz Bisha
Ramiz Bisha

Inscription: Ven 10 Mai, 2019 20:13
Messages: 153
Depuis combien de matchs BAIN n'est plus titulaire ? DUVERNE me semble indiscutable aux yeux d'ODO ... Bravo pour ce travail de stats !!!!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 01 Mar, 2020 23:34 
Hors ligne
Jean Pierre Bosser
Jean Pierre Bosser
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 18 Oct, 2014 10:27
Messages: 2755
D'ailleurs on se demande encore à quoi servent les entraîneurs. On fait tourner la moulinette et hop, on a la meilleure équipe possible.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 03 Mar, 2020 0:02 
Hors ligne
Lionel Quemener
Lionel Quemener

Inscription: Dim 06 Jan, 2013 13:31
Messages: 31
@Fabrizio: Oui on se calme, tout le monde le sait que les chiffres c'est pas une vérité absolue. Comme je le répète je pense qu'il faut juste y voir un axe de lecture, un indice. A mon sens il faut savoir mixer les deux.

En général en soccer je trouve l'analyse moins précise car le sport est pas aussi "strict", mais tu regardes par exemple les analyses pour le foot US et ils parlent à 50% de chiffres et à 50% de technique. (Et en termes de technique tu trouves sur Youtube des trucs ultra poussés genre les gars décortiquent le positionnement des pieds et des bras, le mouvement des hanches, le temps d'execution etc c'est incroyable).

@PapaG pour répondre à la question du comment on faisait avant:

Je pense qu'on oublie un truc c'est que le foot est beaucoup plus professionnel aujourd'hui. Les enjeux financiers ont explosés, et j'ai l'impression aussi que le niveau et les exigences physiques etc. ont augmentées. C'est peut-être plus possible de partir avec un petit groupe comme avant, déjà parceque physiquement ça tiendrait pas. Et puis un club comme Marseille est peut être beaucoup plus dans la merde financièrement si ils finissent en dessous de la 10em place aujourd'hui qu'il y a 20 ans. Ca doit jouer dans le fait que les clubs se backent un peu plus en profondeur de banc. Puis ils en ont les moyens..

Puis bref comme on parle des limites des chiffres voici la première incrémentation avec les milieux. Avant de regarder défense par défense je voulais faire un bilan sur les forces en présence.


Défense par les milieux: Qui dit mieux Diallo ou Belkleba?

Alors, je ne regarde tout ça que plus ou moins que d'un point de vue de la défense, déjà, puis je trouve mes conclusions très contre intuitives je tiens à le préciser. Il y a peut être un impact de la tactique à voir? Je ne sais pas on en reparle à la fin.

Petit point sur la présence au milieu dont aurait bénéficié la défense voici les 4 possibilités que j'ai étudié seulement:

- Diallo et Belkebla sont sur le terrain (Bk x Dia)
- Diallo est sur le terrain mais pas Belkebla ( Dia x ? )
- Belkebla est sur le terrain mais pas Diallo ( Bk x ? )
- Ni Diallo ni Belkebla ne sont sur le terrain ( ? x ?)


Autre petite précision, vu que mon analyse part des paires défensives le match perdu 4 - 0 contre Montpellier n'est pas compté. Je sais c'est super triste.


Diallo x Belkebla: Inséparables?

On a le plus souvent eu Diallo x Belkebla avec un total de 11 apparitions dont 9 complètes. (Bk est sorti à la 66em contre Monaco, on a encaissé 2 buts par la suite. Il est aussi sorti à la 64em contre Marseille, on a encore encaissé un but par la suite.)

Lors qu'ils étaient sur le terrain nous n'avons encaissé que 12 buts, alors que nous aurions pu nous nous attendre à en prendre 14. Ça nous fait une moyenne de 0.2 buts sauvés par match, ce qui semble indiquer une assez bonne solidité défensive.

Il faut noter que cette combinaison est statistiquement "sauvée" par les sorties de Belkebla, si on leur attribue tout le match contre Monaco et tout le match contre Marseille. On tombe à 15 but sur 15 attendus. C'est pas mauvais mais c'est moins impressionnant.

Ça peut aussi souligner que le SB29 a tendance à avoir du mal à gérer la sortie de Belkebla, ce que ODO n'a d'ailleurs jamais refait depuis Marseille.

Cette paire a été alignée 80% du temps avec Bain x Castelleto, le reste étant séparé entre Bain Chardonnet (fort) et Castelletto Chardonnet (faible) on peut suggérer qu'elle n'a pas été trop défavorisée par sa défense.

En termes de points pour l'équipe, le SB29 performance exactement à un niveau attendu quand les deux sont sur le terrain. (11/11)


Diallo sans Belkebla: Un seul être vous manque..

C'est ce résultat qui me surprend le plus à première vue. Diallo sans Belkebla c'est 4 matchs complets plus 3 morceaux de match. (Monaco et Marseille dont on a déjà parlé, et Toulouse en 2020 où il est sorti à la mi temps)

Sur cette période le SB29 est à 9 buts encaissés, alors qu'on aurait pu s'attendre à en encaisser 6 aux max (5.83). Ce qui nous fait une moyenne de 0.6 but offerts au delà des attentes; c'est vraiment pas bon.

Par contre, si on attribue les matchs de Monaco et Marseille entier à la paire ça nous amène déjà à un score plus raisonnable de 6 buts encaissés contre une attente de 5 max (4.76). On reste sur une moyenne de 0.27 but encaissés au delà des attentes; c'est toujours pas top.

Quand on regarde encore plus dans le détail on voit que le pauvre a aussi du subir le 3 - 0 contre Nimes tout seul avec Castelleto et Chardonnet derrière lui.

Si on enlève encore ce match (donc au final on enlève près de la moitié de son temps de jeu) on arrive finalement à 3 but encaissés contre 4 attendus. Ce qui nous fait une plus jolie moyenne de 0.31 buts sauvés par match.

Sur le global, Diallo seul a été aligné à 39% du temps avec Castelleto x Duverne (moyen), 32% du temps avec Bain x Castelleto, 20 % du temps avec Castelletto x Chardonnet et l'équivalent d'une mi temps avec Bain x Duverne. Je vais pas détailler là dessus car on a déjà beaucoup raffiné l'analyse en fonction de ses matchs joués.

Bref le joueur est visiblement bon et ça se voit sur le terrain, mais son bilan est assez contrasté il n'est pas non plus une assurance tout risque d'un point de vue défensif.


Belkebla sans Diallo: Être seul ça a parfois du bon

Belkebla a été aligné tout seul 8 fois, toujours pour des matchs complets. A noter qu'il a été aligné consécutivement sur les 5 derniers matchs. Je n'ai pas compté sa rentrée contre Dijon car même si on a encaissé un but dans la minute suivante, je ne pense pas qu'il ait eu le temps d'influer le cours du jeu. Dites-moi si votre avis diffère.

Lors de ces matchs, l'équipe a concédée 7 buts alors qu'on aurait pu s'attendre à en encaisser 10 (9.74). Ce qui nous fait une moyenne de 0.34 but sauvés par match, c'est mieux que Diallo dans son scénario le plus favorable.

D'un point de vue comptable, Belkebla sans Diallo c'est 15 pts pour le Stade Brestois sur des matchs où on aurait pu s'attendre - au vu du classement à la mi-saison - à n'en prendre que 8. Il a notamment au compteur la victoire contre St Etienne, le nul contre Rennes, et la victoire contre Angers lors du match aller. Ce qui nous donne en moyenne 0.88 pts par match au dessus des attentes. C'est beaucoup, bien qu'un peu en dessous du chiffre de Chardonnet x Duverne (1.07)

Il a joué 53% du temps avec la paire émergente Chardonnet x Duverne. Alors au final qui bénéficie de l'apport de qui? Il a aussi fait 25% (soit 2 matchs) avec Bain x Castelleto et le reste a été réparti entre Castelleto x Duverne et Bain x Duverne

Je trouve ça super intéressant car j'ai l'impression d'avoir vu plus de commentaires positifs sur Diallo que sur Belkebla, mais il semblerait qu'il soit un peu sous-côté au vu de son apport défensif.

D'autant plus que de l'aligner sans Diallo permet d'aligner une équipe à vocation plus offensive ce qui potentiellement nous rapporterait plus de point. Je sais entre autre que Battochio a beaucoup joué avec lui, mais j'ai pas fait de stats.


Ni l'un ni l'autre: C'est moins bien

Sur 3 matchs consécutifs, dont deux quasi complets, le Stade s'est passé des deux milieux. J'ai compté la deuxième mi temps du retour contre Toulouse, puis Amiens et Dijon.

Sur ces matchs on a encaissé 4 buts alors qu'on aurait pu s'attendre à en encaisser plutôt 2 (2.39). C'est pas top ça nous 0.64 buts encaissé au délà des attentes.

D'un point de vue comptable on aurait pu espérer obtenir 7 points, nous n'en avons obtenu que 6 ce qui est une légère déception.

Bien que ça soit arrivé peu souvent ces résultats tendent à montrer qu'il est important d'avoir ou Belkebla ou Diallo au milieu du terrain pour solidifier la défense.


Bonus: ODO toujours 2 sans 3.

Voilà, ça ne veut pas dire grand chose mais ça m'amuse. Quand je vois que d'après mes stats ODO commet une grosse erreur (Sortir Belkebla ou aligner Chardonner avec Castelleto), il semble la refaire deux mois plus tard et ensuite ne plus jamais la refaire.


Voilà, ma prochaine étape sera de regarder ça dans l'autre sens d'un point de vue des paires défensives pour compléter l'image qu'on a. Ensuite j'irai regarder la différence Domicile Extérieur je pense.

J'aimerais aussi intégrer les performances de Larsonneur mais je n'ai pas vraiment de bonnes sources pour ça.. connaitriez vous un site qui recense les statistiques de tir subi match par match?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 11 Mar, 2020 1:13 
Hors ligne
Lionel Quemener
Lionel Quemener

Inscription: Dim 06 Jan, 2013 13:31
Messages: 31
jafra95 a écrit:
2/Les stats ne prennent pas en compte les matchs à domicile ou à l'extérieur,et pour le SB29,la différence est énorme !...telle doublette à Le Blé ou telle à l'extérieur??..


J'ai eu moins de temps que prévu, et c'était relativement plus difficile que ce à quoi je m'attendais mais voici le premier élément de réponse à ça.

J'ai changé radicalement de méthode pour cette partie de l'analyse. J'ai décidé de regarder l'historique du stade sur les 10 dernières années. Ça correspond au début de l'ère Dupont, ce qui me permet d'avoir 3 années en ligue 1 et 2 années de montée dans mon panel et donc quelquechose d'assez varié.


Le 12em homme: un joueur utile?

Note: j'appelle cette saison "2020", donc par exemple la première saison de JMF est la saison 2017, bien qu'il soit arrivé en 2016.

Jouer à domicile ça change quelquechose, et c'est très variable!


L'impact au classement

Les points

En moyenne pour chaque point pris à l'extérieur, le SB29 en prend 1.52 à domicile.

Pour illustrer à quel point c'est variable: Dans une année normale où on est relativement faible à domicile et fort à l'extérieur de ré-equilibrer la balance à 1 point à domicile pour 1 point à l'extérieur. Au contraire dans une année où on est sensiblement plus fort à domicile on peut s'attendre à monter à 2 pts à domicile par point à l'extérieur.

Il y a des exceptions pour lesquelles l'écart est encore plus fort que cela. C'était le cas en 2017 et en 2018 où on a marqué un point de plus à l'extérieur qu'à domicile.

Les défaites

Ce qui ressort en premier lieu c'est qu'on perd sensiblement moins souvent à domicile qu'à l'extérieur. En moyenne pour 2 défaites à l'extérieur, on connait un peu plus d'une à domicile (1.16).

Ça reste encore ici un résultat très variable. On peut s'attendre à ce dans une année où on est plus fort à domicile on descende ce ratio à près de 5 défaite à l'extérieur pour 1 défaite à domicile (1 pour 0.22) et que dans une année où on est plus faible on se remonte vers 4 pour 3 (1 pour 0.7).

Pareil ici encore il y a des exceptions, notamment en 2017 et 2018 où on a plus souvent perdu à domicile qu'à l'extérieur.

Les victoires

La seconde observation est qu'on gagne aussi plus souvent à domicile qu'à l'extérieur. Pour 2 victoires à domicile, on n'en connait qu'à peine plus d'une à l'extérieur (1.07).

Les résultats sont un peu plus stables que pour les défaites. Dans une années où on vraiment est plus fort à domicile on peut s'attendre à approcher de 4 victoires à domicile pour 1 victoire à l'extérieur (1 pour 0.27) alors que dans une année où on est moins fort on approcherait de 5 victoires à domicile pour 4 à l'extérieur (1 pour 0.8 ).

Ce qui est amusant c'est qu'il n'y a pas d'années où on a gagné plus souvent à l'extérieur qu'à domicile. En 2017 on a gagné 10 fois à domicile pour 9 fois à l'extérieur, et en 2018 on a fait 9 pour 9.

Les nuls

C'est la donnée intermédiaire entre les victoires et les défaites et donc la plus difficile à évaluer. Je vais passer rapidement dessus car c'est au final les défaites et les victoires qui feront référence.

On notera tout de même qu'en moyenne on récolte moins de matchs nuls à domicile qu'à l'extérieur (4 à domicile pour 5 à l'extérieur). Toutefois ça n'était pas le cas en 2011 (première année en L1), en 2013 (descente de L1) ni en 2016. Cela laisse donc suggérer que face à une opposition plus relevée le SB29 tend à "gagner" des nuls à domicile. Alors que quand le club fait le haut du classement il tend à les échanger pour des victoires.

On peut donc s'attendre à ce que dans le contexte 2020 où le SB29 fait face à une opposition relevée on finisse la saison avec plus de nuls à domicile qu'à l'extérieur. (Ce qui est actuellement le cas)

Ajustement

Il semble définitivement pertinent d'ajuster les pronostics en fonction du 12em homme. Un chiffre précis semble difficile à donner mais on peut réviser les pronostics au cas par cas.

Avec des attentes à 40 points on pourrait sur quelquechose comme

Victoires: 4 pour 3
Nuls : 10 pour 9
Défaites : 5 pour 7

Ce ne sont pas des pronostics, mais des attentes. C'est pour évaluer les performances, récompenser celles réalisées face aux bonnes équipes et punir celles réalisées face aux équipes plus faibles.

C'est le modèle que je vais utiliser pour réviser mes données jusqu'à présent et proposer une nouvelle update de ce travail.


L'impact dans les filets

Marqués

On marque en moyenne 43% de buts en plus à domicile qu'à l'extérieur.

Sur une année où on joue mieux à domicile qu'à l'extérieur on peut s'attendre à monter +65% à domicile alors que dans une année où on est moins fort on serait à +21% seulement.

Comme pour tout le reste c'est très variable, on note deux années avec 2012 (L1) et 2018. En 2012 on a marqué seulement 9 buts à l'extérieur, pour 22 buts à domicile ce qui nous amène à +144%. A l'inverse en 2018 on a été très solide à l'extérieur avec 32 buts contre 26 à domicile ce qui nous amène à -0.19% à domicile, le seul résultat négatif.

C'est la donnée qui m'intéresse le moins car à la base j'analysais la défense, mais si je devais ajuster mes attentes en buts marqués je monterais les attentes à domicile de 13.88% par rapport à la moyenne, et bien sûr je baisserai les attentes proportionnellement à l'extérieur. Je me place entre la moyenne et les attentes d'une saison "faible à domicile". Ce qui nous amènerait à s'attendre à 32% de but en plus à domicile qu'à l'extérieur.

Encaissés

On encaisse en moyenne 24% de buts en moins à domicile qu'à l'extérieur. Toutefois les résultats ici sont très variables avec notamment 2010 et 2017 (encore elle) qui sont de grosses exceptions. Si on enlève les valeurs extrêmes on arrive à 28% de buts encaissés en moins à domicile qu'à l'extérieur.

Sur une année où on joue mieux à domicile qu'à l'extérieur on peut s'attendre à encaisser 36% de buts en moins à domicile alors que dans une année où on est moins fort on serait à 20% seulement.

En 2010 on a joué très offensif et on a pris beaucoup de risque, ce qui justifie qu'on ait encaissé autant de but. C'est d'ailleurs l'année de mon panel où on a concédé le moins de match nuls et celle où on a le plus souvent gagné. Ce qui rappel que l'essentiel est de toujours marquer un but de plus que l'adversaire. C'est aussi la numéro 2 au nombre de buts marqués (à égalité avec 2017, encore elle).

Au final on constate que ce sont des années "offensives" qui nous amènent ces chiffres aussi variables. On vient de monter en Ligue 1 donc on va y aller avec une estimation plus conservatrice et j'utiliserai les données sans valeurs extrêmes pour placer mes attentes. De la même manière =que pour les buts marqués je place mes attentes entre une saison moyenne et une saison "faible à domicile".

Je monterai mes attentes à domicile de 13.45% par rapport à la moyenne. Ce qui nous amènera à s'attendre à encaisser 24% de but en moins à domicile qu'à l'extérieur.

Par hasard ça nous rapproche du premier chiffre, mais les décimales sont différentes.


Mot de la fin

Dans l'idéal ce serait cool de faire ça pour tous les clubs de Ligue 1, car je me dis que Marseille et le PSG ont peut être un encore plus fort avantage à domicile que Monaco.. Mais ce serait très fastidieux donc on va passer à la suite. De plus il va falloir que je repasse sur tout le reste de l'analyse car ce sont des résultats très forts, ce qui sera fait.. un jour.

Merci en tout cas pour le commentaire c'est un super bon axe d'analyse et ça va probablement apporter énormément de profondeur!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 2 heures


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Pas de nouveau message Important : Les crêpes

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

vanos

30

2383

Mar 09 Jan, 2007 17:13

Nicopoint Voir le dernier message

Pas de nouveau message Le gardien est-il important?

nicoczyck

6

1829

Ven 02 Fév, 2007 8:15

vincxente Voir le dernier message

Pas de nouveau message [L'équipe B] Réglement important

bert

7

627

Mar 27 Avr, 2004 13:12

Cabanas Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  

www.allez-brest.com on Facebook
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com
phpBB SEO