12 mar 2014

Posted by in a la une, Edito | 3 Comments

On vous salue, Oscar !

On vous salue, Oscar !

Du sourire, voilà bien ce que le 21 février 2014 a pu apporter aux supporters, tristes depuis trop longtemps de ne voir que des mauvaises nouvelles tomber. Car ce 21 février a vu le Stade Brestois acueillir en son staff  un des joueurs les plus symboliques de l’histoire récente du club. Un pasteur, un pacificateur, un capitaine d’une équipe qui réussit un temps à prendre un ticket pour l’élite du championnat français, et qui l’a faite vibrer. Un homme qui fédérait les fans. Un tout petit nom dans l’histoire du football, pourtant connu de tous à la pointe de la Bretagne : Oscar Ewolo. Quelques interrogations sur ce retour plus ou moins étonnant peuvent naître. Éclaircissements.

Ewolo_imagesia-com_h4zz

Quel rôle occupe-t-il ?

Officiellement, il fait partie du staff technique. Objectivement, il revient plus pour rassembler, mettre un peu d’ordre dans le vestiaire, peu en verve depuis son départ, suivi de ceux de Poyet, d’Elana ou de Daf en 2012. Depuis, une sorte de terreur s’est installé. Des joueurs ont été soupçonnés de prendre le contrôle du vestiaire et de s’en servir à des fins personnelles, avec les conséquences que l’on sait… Rebelote cette année, avec des rumeurs de clans et le constat, malgré les déclarations de façade, que l’ambiance est pourrie et l’équipe, sans âme.

Depuis le retour de Dupont, de Lachuer, et la confiance gardée en Grougi et Lesoimier, la politique de « faire du neuf avec du vieux » qu’avait mise en place Kermarec est respectée. Le véritable rôle d’Oscar, c’est de réunir les joueurs, de solidifier les contacts entre eux, de redonner un âme à l’équipe, mais aussi au club. Il devient, en somme, le lien qui unit supporters, joueurs, staff et dirigeants. En idéalisant quand même un p’tit peu les choses, on a bien le droit de rêver du messie ! Tout le monde l’aime bien, c’est unanime. Bruno Grougi dans l’émission « Tous au stade », évoquait le cas Ewolo et son retour, en disant bien que maintenant, les messages passent plus facilement dans le vestiaire qu’avant.

L’effet Ewolo déjà en place ?

Ne nous emballons pas. En tout cas, le pasteur fait du bien à tout le monde, pour son côté unificateur du peuple ti’ zef. Il faut aussi dire que son arrivée officielle concorde avec la bonne série en cours, même si la victoire contre Auxerre a eu lieu sept jours auparavant, ce qui s’apparente donc plus à un heureux hasard (quoique, il était quand même présent chez Francis pour ce match !). Mais bon, encore une fois, on a toujours le droit de rêver. On sait déjà que son retour ne coïncide pas (encore) avec le beau jeu, ou le jeu tout court, en fait. Brest a retrouvé la victoire, un certain état d’esprit, mais n’enflamme pas encore.

Plus qu’un symbole ?

En clair, le retour d’Ewolo n’est pas une opération marketing « low-cost » (rappelons qu’il est « officiellement » bénévole), mais une réelle alternative pour réanimer le vestiaire. Ami de Dupont, qu’il a connu à Amiens, il a  été l’un des seuls, avec Romain Poyet, à le défendre lors de son éviction. Il n’a pas eu une carrière énorme, mais elle reste toutefois honorable. Il peut au moins avoir la satisfaction d’avoir été un homme important dans un club et d’y avoir donné le maximum avant de partir par la petite porte. Lors de la fusion totale entre dirigeants et supporters l’année de la montée, il commençait déjà à sortir du lot, comme un acteur majeur de cette période.

Penser à « Scaro » et voir son retour, c’est donc d’abord se rappeler une période assez faste d’il y a pas si longtemps. Maintenant, c’est à chacun de juger. Le retour de l’ancien capitaine brestois est-il un vrai coup de main au club, jusqu’à en influer les résultats ? Une simple alternative des dirigeants pour tenter de régler les tensions ? Ou de la poudre aux yeux des supporters, en mettant sous les projecteurs un joueur symbolique ?



  • OfficielLFP

    Bénévole…? Vraiment.
    C’est bien le pays des bisounours dans lequel tu écris tes articles ? C’est tout rose partout c’est ça…?
    Quelle naïveté…

    • allezbrest

      Il pose la question de son retour dans les deux sens. Je ne vais pas vous citer tous les passages où il relativise ou nuance car si vous avez lu l’article vous voyez bien les questions que son retour pose.

      Notamment sur le fait que ce soit un ami de Dupont, ou sur la crainte de l’effet « poudre aux yeux », les rumeurs de clans ou de joueurs belliqueux. Ces faits là se passent-t-ils au pays des bisounours ? Je ne pense pas.

  • Kob en force

    C’est grâce à lui que le club se sauvera. L’équipe se bat, y croit, ils ont la foi !!!

    Allez Brest !!!!!!