3 Juin 2016

Posted by in a la une, Interviews | 0 Comments

Pierre Magnon a la soif d’apprendre !

Pierre Magnon a la soif d’apprendre !

Comme nous vous l’indiquions, Pierre Magnon a signé la semaine passée son premier contrat professionnel avec le Stade Brestois 29. Nous sommes donc allés à sa rencontre , l’occasion d’en savoir un peu plus sur lui et de connaître ses motivations pour la saison à venir avec le groupe professionnel. Interview. 

Pour commencer, pourrais-tu te présenter ?

J’ai eu 20 ans le mois dernier, je suis natif de Saint-Malo. D’un point de vue scolaire, j’ai passé mon BPJES cette année (Brevet Professionnel Jeunesse Éducation Populaire et du sport). Là, c’est ma quatrième saison au Stade Brestois. J’ai commencé par faire l’école de foot de Saint-Méen-le-Grand de la quatrième à la troisième, ensuite je suis parti en section foot à Bréquigny, au lycée, et dès ma première année là bas, Anthony Rimasson m’a contacté pour venir à  Brest. Sinon, je suis milieu de terrain, je peux jouer relayeur ou meneur de jeu, cela dépend du système. Mon poste préférentiel est plutôt relayeur, dans un milieu à trois avec une pointe basse mais je me sens bien dans les deux rôles. A noter que je suis droitier.

Quels sont tes qualités et tes défauts ?

J’ai toujours eu le même souci, je veux constamment aller vers l’avant, mais je vais trop vite et donc je rate trop de passes. Du coup, j’apprends pas mal sur ce point-là quand je suis avec les pros, car on alterne temps forts et temps faibles aux entraînements. Après ce défaut peut être aussi une qualité dans certaines phases, j’aime bien jouer au ballon ! Je pense bien me débrouiller techniquement mais je vais devoir beaucoup progresser en lucidité. 

Photo le Télégramme

Ce contrat pro, comment tu le vis ?

Je suis vraiment très heureux de signer ce contrat professionnel avec le Stade Brestois ! C’était un objectif après mon contrat stagiaire. Ce n’est pas une finalité, il va falloir bien travailler désormais. Laurent David et Assadourian m’ont bien rappelé que ce n’était qu’une étape et que le plus important sera de jouer. A moi de prouver !

Même si tu as déjà été souvent avec le groupe pro, tu n’as pas encore joué avec eux en compétition. Tu en auras l’occasion la saison prochaine, ce sera une découverte…

En terme de temps de jeu, je ne me suis pas donné d’objectif. Avant de parler de matchs en compétition, je vais d’abord essayer de faire une grosse préparation, il faut que je gagne ma place. Je vais essayer de gratter du temps de jeu. Cela fait 3 ans que je participe de temps à autre à des séances avec les pros. Je dois dire que les duels y sont bien plus rudes, le jeu va beaucoup plus vite et surtout, chaque perte de balle se paye cash. Pour mon intégration, le fait que plusieurs jeunes soient intégrés au groupe sera un plus, on est tous vraiment très amis les uns les autres.

Au cours de ta formation, tu as surtout connu Laurent David et Eric Assadourrian…

Je leur dois beaucoup, ils m’ont fait confiance. Il y a aussi les coachs Rimmasson et Nado que je voudrais saluer, eux m’ont aussi beaucoup appris. Laurent David a joué au même poste que moi lors de sa carrière de joueur et je parle beaucoup tactique avec lui, notamment. Tous ont beaucoup compté pour moi. Ces années de formation se résument surtout par beaucoup de plaisir sur le terrain avec mes coéquipiers et les encadrants, notamment au cours de la Coupe Gambardella, mais pas que… J’ai encore beaucoup à apprendre !

Remerciements : Yvan Breton / Foot29