15 Avr 2016

Posted by in a la une, Avant-matchs | 0 Comments

Le Stade Brestois en arbitre du maintien.

Le Stade Brestois en arbitre du maintien.

C’est une évidence, aujourd’hui : le Stade Brestois n’a plus rien à espérer de cette fin de saison. Ce manque d’objectif, qui peut notamment expliquer l’apparition des jeunes joueurs dans le groupe professionnel, semble annoncer une fin de saison dénuée d’intérêt pour les supporters. Toutefois, ce n’est pas le cas pour les trois prochains adversaires du Stade. En effet, pour finir la saison le Stade Brestois va revêtir un maillot d’arbitre pour déterminer qui restera ou non en Ligue 2. Cela démarre ce soir avec le déplacement à Sochaux (16ème, seulement 2 points d’avances sur Niort, 18ème) et se poursuivra avec les réceptions successives de Laval (15ème, 4 points d’avance sur Niort) et d’Evian (17ème, 1 seul point d’avance sur le 18ème). Petit zoom sur les 3 prochains matchs qui pourraient voir le club brestois endosser une nouvelle fois son costume de casse-couille de Ligue 2, brillamment défendu à Lens il y a 2 ans.

2009Il s’agit du premier adversaire, et il s’agit sûrement du plus redoutable des 3. Malgré de nombreux soucis cette saison, notamment lié à la mauvaise gestion des nouveaux propriétaires du club, les Lionceaux sont toujours en vie et commencent à montrer des choses prometteuses pour l’avenir. Outre l’excellent parcours de son équipe U19 en Gambardella, tenante du titre et qui sera opposée en demi-finale face au RC Lens, le club sochalien enchaîne les bons résultats après un début de saison catastrophique. Ils restent sur 4 matchs sans défaites ainsi que sur une victoire aussi belle qu’importante sur la pelouse de Laval, concurrent direct pour le maintien . Un succès que les Doubistes rencontrent également en coupe de France puisqu’ils ont réussi à se hisser en demi-finale, où ils affronteront l’OM en rêvant d’un doublé Gambardella – Coupe de France. Des performances en net progrès mais qui ne surgissent pas de nulle part : malgré quelques matchs catastrophiques, les Sochaliens doivent leur mauvais classement essentiellement à un effarant manque de réussite (ou de qualité à la finition), faisant d’eux la pire attaque de Ligue 2. De plus, leur infirmerie était bien pleine les semaines précédentes, notamment à cause de Johan Ramaré, ancien capitaine de la maison rouge et blanche. Espérons que leur attaque reste de nouveau en panne ce soir…

Une chose est sûre, la tâche ne sera pas aisée pour nos Brestois, qui seront d’ailleurs supportés par une poignée de fidèles, partis tôt ce matin en voiture pour faire les 1029km qui séparent les deux villes. Bon match à eux.

Equipe probable : Hartock – Belaud – Le Normand – Sané – Lorenzi (cap.) – Sankoh – Jacob – Battocchio – Henry –  Joseph-Monrose – Adnane

 

2062Justement battus par le FC Sochaux la semaine dernière, les Lavallois sont dans une situation et dans une dynamique totalement différente. Les U19 Lavallois se sont inclinés face au Stade Brestois 29 en 32ème de finale, et l’équipe professionnelle est engluée dans une mauvaise série malgré un début de saison relativement correct. En effet, les Tangos restent sur 9 matchs consécutifs sans gagner ! Si certains signaleront que Laval perd très peu (4 défaites pour 5 nuls sur cette période), ce n’est peut-être plus le cas : les Lavallois ont perdu leur 3 derniers matchs, avec notamment une défaite 3-0 à domicile face à Valenciennes. Eux aussi en difficulté offensivement (17ème attaque de Ligue 2), les Lavallois doivent impérativement se relancer dès ce soir face à … Evian. Une preuve de plus que le club Brestois sera l’arbitre du maintien puisque l’ancien club de Pascal Dupraz sera le 3ème adversaire des Brestois.

 

3502354Il est intéressant de noter que le choc Laval / Evian (ce soir, 20h) sera le choc des équipes en (très) mauvaise forme. Restant sur 8 matchs sans victoires, (5 nuls, 3 défaites), les Savoyards connaissent un passage à vide au pire des moments. Alors qu’ils auraient pu (du ?) assurer le maintien ces dernières semaines, ils ont concédé le nul face à Sochaux et surtout face à Créteil. Un échec qui s’explique là aussi par un manque d’efficacité inquiétant : cela fait 4 matchs que Evian n’a pas marqué le moindre but. Un mutisme suffisant pour faire trembler les Roses, qui semblaient pourtant partis pour une fin de saison tranquille (13ème à la trêve). Alors que le danger se précise de plus en plus, Evian a absolument de prendre des points et rapidement. Petit souci : les Lavallois, 11ème à la trêve, en ont également besoin. En fonction des résultats de ce soir, Evian comme Laval pourraient jouer leur survie dans l’élite sur la pelouse de Francis Le Blé. Pelouse qui a relancé un grand nombre d’équipe ces dernières années, mais qui a également détruit beaucoup d’espoirs à commencer par ceux du Havre, la semaine passée.

 

Alors, quel costume arborera le Stade Brestois ces prochaines semaines : sauveur d’équipes en difficultés ou fossoyeur d’espoirs ?