11 Mai 2016

Posted by in a la une, Interviews | 0 Comments

«C’est une nouvelle ère qui commence !»

«C’est une nouvelle ère qui commence !»

A la suite de l’entrevue impliquant Denis Le Saint et les représentants des groupes de supporters, nous sommes allés à la rencontre de Fred, président des Celtic Ultras 2001. Il nous donne son ressenti sur cette première prise de contact avec la nouvelle présidence. Interview.

Qui était présent à cette entrevue ?

Du côté du SB29, il y avait Grégory Lorenzi, Jean-François Quéré, Pascal Robert, Denis Le Saint et Aymeric qui gère les relations entre le club et les groupes de supporters. Par ailleurs, plusieurs représentants des trois groupes étaient présents.

Qu’as-tu pu remarquer lors de cette première rencontre avec le nouveau président ?

Il a l’air ouvert au dialogue ! Il nous a répété plusieurs fois qu’il voulait qu’on écrive une nouvelle page pour le Stade Brestois. De ce que l’on a pu comprendre, des choses vont changer !  Que cela soit, notamment, dans certaines façons de faire, de voir les choses, dans la communication par exemple…  On a aussi parlé d’identité brestoise ! Il nous a aussi exprimé son envie de redonner aux gens l’envie d’aller au stade via plusieurs actions, notamment en insistant sur les partenariats avec des entreprises de la région.

Qu’en est-il ressorti au sujet des relations club / groupes de supporters ?

Le Saint m’a semblé vouloir s’appuyer sur les groupes de supporters. On est, ce qu’il a appelé « Le 12ème homme », ça change… Pour ma part, au nom du groupe Celtic Ultras, j’ai exprimé qu’on ne venait plus au stade puisque le club était une sorte de bateau sans capitaine… Le dialogue semble reprendre, on reverra très certainement le nouveau président avant le début de la prochaine saison. A noter qu’il a évoqué son souhait d’avoir « plus de communication » entre dirigeants et groupes.

Au sujet de la Tribune Kemper, dont on annonce une rénovation prochaine, vous avez pu discuter ?

On a parlé de points pratiques, car animer la Tribune Quimper n’est pas chose aisée, du fait de sa configuration. On a notamment évoqué la pose de perchoirs pour les capos, qui serait gage de confort et de sécurité… Après, pour les travaux, il n’y a pas énormément de concret pour l’instant sur le projet en lui même. Tout cela est à discuter ! Par contre, il a insisté sur le fait de renouer avec les instances politiques pour faire avancer le dossier Francis le Blé. On a fait que débroussailler les principaux sujets lors de cet entretien qui a tout de même duré une bonne heure.

Qu’en est-il des abonnements pour la saison prochaine ?

On nous a assuré qu’il n’y aurait pas de flambée des abonnements, notamment en Tribune Kemper. Ils bossent actuellement sur la tarification pour la prochaine saison et on leur a signalé que les prix des places sèches étaient bien trop élevés. Ils devraient donc bosser là dessus.

Vous avez pu discuter de la gestion du club par l’ancienne présidence ?

Pas vraiment mais Denis Le Saint nous a souligné que Kermarec avait mis de l’argent dans le club. Après, cet argument on le connait hein… Mais en tout cas, il a renfloué les caisses avant son départ. C’est du passé Kermarec, passons à autre chose. C’est une nouvelle ère qui commence !  On va voir désormais comment cela se passe avec la nouvelle direction, maintenant. « Ils ont besoin de nous », nous ont-ils dit. L’objectif, c’est de créer un cercle vertueux, que sur le terrain comme dans les tribunes, tout se passe bien.

Des infos sur le sportif ? Vous avez eu des éclaircissements de la part de Denis Le Saint ?

Sur le sportif, on a pas eu beaucoup d’infos, car tout est encore en négociations. Par contre, il nous a dit qu’il voulait s’inspirer de ce qu’il avait fait avec le Hand. Brest, il nous la redit plusieurs fois, doit être une forteresse. On ne doit pas perdre à Le Blé. On a trouvé cette ambition plutôt à notre goût, je dois dire ! Il est bien conscient qu’il faudra « progresser très vite » même si « il ne faut pas non plus s’attendre à une révolution dans les six mois à venir » tout en gardant à l’idée de monter le plus rapidement possible. A noter que la reprise du groupe pro s’effectuera le 23 Juin.

Pour la passation de pouvoir organisée à FLB vendredi prochain, qu’allez-vous faire ?

Il nous a demandé ce que l’on en pensait. On a dit qu’on ne serait pas présent, non pas par manque de respect vis à vis de la nouvelle présidence, mais plutôt parce que l’on a pas envie que ça finisse en sifflets vis à vis d’Yvon Kermarec. Ce sera peut-être avant le match, donc comme d’hab’, on arrivera à la bourre ! (rires)* Après, pas de soucis qu’ils fassent un truc symbolique, hein… Concernant Alex Dupont, il part aussi, mais il n’aura pas le droit à son tour de terrain apparemment… Dommage !

*Les CU01 seront présents lors du match, mais boycotteront la passation de pouvoir qui se fera vendredi prochain à FLB.

Photo : Brest ma ville.