14 Mai 2016

Posted by in a la une | 0 Comments

#ABAwards : le bilan !

#ABAwards : le bilan !

Ca y est, les #ABawards sont désormais clos ! Avant de vous présenter le bilan de cette première édition, l’ensemble de la rédaction d’Allez-Brest.com tenait à vous remercier chaleureusement pour vos nombreux votes (près de 700 en une semaine !). Organisés au dernier moment, les awards ont rencontré un grand succès, notamment sur les réseaux sociaux.

Le bilan comptable :

Pour rappel, nous vous proposions de voter pour 10 catégories différentes, à savoir : trophée « Basile de Carvalho », trophée « Johan Martial », trophée « SOS Fantômes », trophée « Gilbert Langdeboi », trophée « Marcel Cagade » ; trophée « Roger Lébonçuici », trophée « Jacky Gébandé », trophée « Christophe Miossec », trophée « Jeunesse dorée », trophée « Alain de Martigny ».

Tout d’abord, commençons par les primes à la médiocrité.

–      Le trophée Basile de Carvalho, qui correspond grosso-modo au plus mauvais joueur de la saison est attribué à Melvin Platje. Son unique but sous les couleurs du Stade, alors qu’il était annoncé comme le buteur providentiel, lui permet de remporter ce trophée. A noter qu’à l’heure actuelle, après 12 rencontres disputées en D3 allemande, il a également marqué un seul but.

–      Le trophée Johan Martial, nommé ainsi pour récompenser un joueur avec du potentiel, qui n’a pas su le faire fructifier sur le terrain est attribué à Bryan Pelé. En concurrence avec Pérez pour la victoire finale, l’ancien Lorientais n’a jamais pesé cette saison, malgré de belles promesses au mois d’Août.

–      Le trophée SOS fantôme, qui mettait à l’honneur le joueur qui avait disparu des écrans radars, est attribué à Jean-Alain Fanchone, qui a seulement disputé un match de Coupe de la Ligue.

–      Le trophée « Gilbert Langdeboi » est attribué à Alex Dupont, qui s’impose d’une courte tête devant le Télégramme Sport, qui aura participé tout au long de l’année à désinformer sur la saison en cours.

–      Enfin, le trophée « Marcel Cagade » est attribué à « La piteuse élimination en Coupe de France », une fois n’est pas coutume !

13178794_10154194344019784_9199116337971257765_n[1]Passons maintenant, aux trophées les plus valorisants. Ces trophées, pour certains d’entre-eux, ont été remis en main propre aux lauréats hier en début de soirée au bar le Victor Hugo. Sur les coups de 18h, trois joueurs professionnels sont venus rejoindre les membres de la rédaction ainsi que les supporters, il s’agit de Johan Hartock, Bruno Grougi, Corentin Jacob. Ils étaient accompagnés par deux membres éminents de l’équipe de Gambardella, à savoir Gautier Larsonneur et Guillaume Buon.

–      Le premier trophée remis fut le trophée « Roger Lébonçuici », qui récompense le meilleur joueur brestois de la saison. Le lauréat est Johan Hartock. Pour sa première saison en tant que titulaire, il a parfaitement joué son rôle de dernier rempart, nous gratifiant de plusieurs belles parades tout au long de la saison. Il s’impose assez largement devant Cristian Battocchio et Bruno Grougi.

–      Le trophée « Jacky Gébandé », récompense l’épopée des U19 en Gambardella. Sur ce vote, il n’y a pas eu de match, tant les votes se sont tous destinés sur les jeunes. Félicitations à eux. On leur souhaite à l’avenir d’intégrer davantage l’équipe première et de pouvoir prouver leur valeur en L2 dès l’an prochain.

13226897_10154194343824784_8721905507686340520_n[1]

–      Le trophée « Christophe Miossec », et non pas « Vincent Miossec », récompensait le meilleur « ex-brestois » de la saison. Il fut décerné à Nolan Roux. Auteur de son 50ème but en L1 cette année, il est le meilleur buteur des Verts. Il fut également décisif en Europa League à plusieurs reprises. Il devance notamment Paul Baysse, titulaire à l’OGC Nice cette année, toujours en course pour la Ligue des Champions.

13226685_10154194343664784_1009030063210288650_n[1]–      Le trophée « Jeunesse dorée » est remis à Corentin Jacob. L’ancien joueur de Milizac et capitaine des U19, représente l’avenir du Stade. Il a déjà honoré sa première titularisation en L2 cette année face au Havre. Félicitations.

–      Enfin, le trophée Alain de Martigny récompensait le meilleur formateur du club. Logiquement, c’est Éric Assadourian qui fut primé cette année. Son rôle dans le parcours des jeunes en Gambardella est indéniable. Il sera encore au Stade Brestois version Le Saint, et c’est tant mieux.

13151869_10154194343554784_1691425108679938112_n[1]Pour conclure, nous avions également prévu un prix spécial, que nous avons nommé « Prix d’excellence ». Ce trophée fut remis à Bruno Grougi. Il récompense à la fois l’homme, ainsi que l’ensemble de sa carrière au club.

Nous tenions à remercier le Victor Hugo qui nous a permis d’organiser cette remise de prix. Nous remercions également les joueurs présents hier, ainsi que le supporters venus à leur rencontre.

Enfin, merci à toute la communauté d’Allez-Brest.com pour sa participation.

On se dit à l’année prochaine, pour une nouvelle édition, que l’on espère encore plus heureuse sportivement …