28 Juil 2016

Posted by in a la une, Avant-matchs | 0 Comments

A l’abordage !

A l’abordage !

La saison recommence ce vendredi à Ajaccio. Le Stade n’a pas disputé de rencontre officielle depuis le 13 mai, et un nul 0-0 face à l’A.J Auxerre. Lors de ce match, Yvon Kermarec laissait sa place de président à Denis Le Saint. Jamais, depuis la redescente de L1, une intersaison avait été aussi mouvementée. Le nouveau président, Denis Le Saint s’est lancé dans une grande entreprise de changements.

– Le plus important, d’abord, l’entraineur. Jean-Marc Furlan a pris ses fonctions le 30 mai, après que le nom de Paul le Guen a été évoqué à de nombreuses reprises. Bien qu’il n’ait encore rien fait, il semblerait que Furlan soit un meilleur choix que Le Guen, qui à l’heure ou nous palabrons, ne s’est toujours engagé nulle part. 2 mois après sa nomination, JMF a pu s’exprimer à plusieurs reprises dans les médias. La différence avec son prédécesseur est criante en terme de discours sportif. Le jeu devrait être mis à l’honneur cette année. « Le football est un spectacle », dixit le coach dans le Télégramme. Avouez qu’après plusieurs saisons de purges, l’optimisme est de retour.

– Dans le staff, seul Julien Lachuer est rescapé de l’ère Dupont. Michel Padovani est le nouvel adjoint, Thomas Joubert est le préparateur physique, et, nouveauté à Brest, un assistant statistiques a aussi pris ses fonctions, il s’agit de Emmanuel Pascal, proche de Jean-Marc Furlan.

– L’effectif est chamboulé. De très nombreux joueurs ont quitté le club après le dernier match de la saison passée.

Alexandre Alphonse (fc. Servette (Suisse))
Alexandre Cuvillier (fc.)
Jean-Alain Fanchone (fc.)
Maxime Brillault (fc. Boulogne)
Jason Ranneaud (fc.)
William Sea (fc. Concarneau)
Simon Falette (fc. Metz)
Yaya Sané (fc. Buraspor)
Kevin Koubemba (rp. Lille)
Baissama Sankoh (rp. Guingamp)
Béni N’Kololo (prêt. Avranches)

Il fallait donc reconstruire une équipe entière.
D’abord, Hartock, Belaud ainsi que Grougi ont prolongé leurs contrats. Ils ont tous indiqué avoir été conquis par le projet de jeu du nouvel entraineur.

Le recrutement, s’il doit être validé par de bonnes performances sur le terrain, paraît cohérent. Les arrivées combinées de Faussurier, Lavigne, Maupay, Nganioni, Castan, Coeff, Diallo et Labidi donnent un nouveau souffle à l’équipe.

– Les jeunes au pouvoir ? Nous avons pu observer une tendance nouvelle lors de la période de préparation. En effet, il semblerait que les jeunes puissent avoir leur chance cette saison, contrairement à l’année dernière où ils n’avaient quasiment jamais pu se montrer. Magnon, Henry, Jacob et Sissoko sont les quatre éléments qui pourraient postuler à des places dans le 11 de départ. A eux de jouer !

– Des matchs amicaux de bonnes factures. 5 matchs, 4 victoires et 1 nul. Pour rappel, Brest 1-0 Metz (but de Lavigne), Brest 1-1 Alger (but de Magnon), Brest 2-0 Guingamp (buts de Monrose et Henry), Brest 2-0 Plabennec (but de Pinvidic CSC et Monrose) et enfin Brest 1-0 Rennes A’ (but de Pelé).

(Photo SB29)

7 buts marqués pour un seul encaissé. On notera 5 buteurs différents. On ne demande qu’à ce que ces belles promesses soient confirmées en match, dès vendredi sur la pelouse de Mezzavia.

– Le premier match, justement, sera un premier test solide pour les Brestois, face à une équipe qui descend de Ligue 1, le Gazelec Ajaccio.

Jean-Luc Vanucchi a remplacé Thierry Laurey, l’entraineur des deux montées successives, en poste à Strasbourg.

Comme chaque équipe qui descend, l’inter-saison est agitée. Contrairement à Brest, nos futurs adversaires ont lancé leur mercato très tôt et ont déjà recruté 12 joueurs ! Le pléthorique recrutement du club corse paraît solide, à l’image de l’arrivée de François Clerc au poste de défenseur. A celle-ci, il faut rajouter les arrivées de Julien Romain, Yoann Court, Boris Mahon, Christophe Diédhiou, Sekou Cissé, Rafik Boujedra, Rémi Mulumba, Cyril Fogacci, Jérôme Mombris et enfin … Steeve Elana !

(Photo GFCA)

Il faut aussi se souvenir, que le Gazelec a tenté de faire venir Bruno Grougi qui a refusé les avances corses, pour rester en Bretagne et rempiler pour une huitième saison.

L’image symbole de ce match restera à coup sûr les retrouvailles entre Steeve Elana et Brest. Seul Joan Hartock et Bruno Grougi étaient au club en même temps que lui. Il retrouvera aussi son ami et ancien coach des gardiens, Julien Lachuer qui lui avait permis de réaliser d’excellentes performances en 2010 notamment.

– Les deux dernières confrontations entre les deux clubs : En 2014, Brest avait battu le Gazelec 3-0 à domicile et avait été chercher le point du nul à l’extérieur (1-1)

Sur les trois dernières saisons, Brest a toujours assez bien négocié sa première rencontre. Brest 2-1 Clermont, Brest 2-0 Nîmes et Auxerre 0-0 Brest. Espérons que la série continue.

Le stade va disputer une nouvelle saison, dans une ligue 2 plus que jamais homogène. Cette année, il semble impossible de tirer un favori pour le titre et la montée. (Montée qui sera plus difficile encore à obtenir, car seules les deux premières places donneront un accès direct en Ligue 1. Le troisième devra disputer un match de barrage face au 18ème de L1).

Merci à Foot29.com pour la photo.